mardi 15 octobre 2019
A VOIR

|

A Papenoo on embellit sa commune

Publié le

A Papenoo la population s’est mobilisée pour embellir sa commune. Au programme, nettoyage, élagage ou encore plantations de fleurs. Une opération qui a le mérite de rassembler les confessions religieuses, le monde sportif ainsi que les associations de protection de l’environnement.

Publié le 15/06/2019 à 11:48 - Mise à jour le 20/06/2019 à 17:50
Lecture 2 minutes

A Papenoo la population s’est mobilisée pour embellir sa commune. Au programme, nettoyage, élagage ou encore plantations de fleurs. Une opération qui a le mérite de rassembler les confessions religieuses, le monde sportif ainsi que les associations de protection de l’environnement.

Initiée par le collectif  “Papenoo Power” sous la houlette de Vetea Avaemai, adjoint au maire de la commune, le thème de cette action s’intitule ” J’aime ma ville, Ia vai ma o haapaiano’o”. L’idée est d’embellir quatre sites touristiques au préalablement sélectionnés pour cette action.

Parmi ces spots, on retrouve, la ligne droite de l’entrée de Papenoo-Faaripo ; le spot de surf de la baie de Papenoo avec la réalisation d’une sculpture représentant un coq, symbolisant l’histoire du dieu Hiro voulant s’emparer de l’île de Tahiti, ainsi que l’embellissement du littoral ; L’entrée de l’embouchure : “Le Jardin d’Eden”, et enfin l’embouchure de la Papenoo, spot emblématique pour les surfeurs.

Pour Dorita Royet, mairesse adjointe de Hitia’a o te ra et membre de l’Eglise de Jésus Christ des saints des derniers jours , c’est une opération de grande envergure. “L’Eglise de Jésus Christ des saints des derniers jours a décidé de s’associer à cette opération, car c’est une bonne action. En tant que mairesse adjointe de Hitia’a o te ra et responsable de l’éducation, il est de mon devoir d’encourager la population à se joindre à cette évènement”.

Si ramasser les “pehu” fait partie de cette action, l’embellissement des sites touristiques en est une autre. “Nous sommes en train de planter des riri au bord des routes, mais nous n’allons pas nous arrêter à cela. Dans les jours prochains nous allons organiser d’autres actions.”

Environ une centaine de personnes a répondu présent. Parmi elles, Jerry Opu’u. Lui et plusieurs autres bénévoles rampent sous les blocs de béton qui composent la digue, le long de la ligne droite de la Papenoo, afin d’en retirer les détritus. “C’est relativement dangereux, on ramasse des bouts de verre des tas de choses, on ne le fait pas seulement pour nous, mais aussi pour les générations futures. On passe énormément de temps à ramasser les déchets aux abords des arrêts de bus. Les gens jettent leurs déchets n’importe où.” Prochaine étape pour le collectif “Papenoo Power”, le nettoyage des vallées.

La filière crevette veut faire décoller sa production

Dans le cadre de la fête de la science, l'Ifremer organise sa journée porte ouverte samedi à Vairao de 8h30 à 15 heures. Maintenant que l'institut a cédé ses droits sur la souche de la crevette bleue au pays, la filière en plein développement, ambitionne de doubler, voire de tripler sa production, face à une demande en hausse.

Quelles actions pour prévenir l’illettrisme en Polynésie ?

Facteur de décrochage scolaire, l’illettrisme fait l’objet d’une attention particulière des pouvoirs publics. Boîte à livre, ateliers lectures, ou remise à niveau : quelles actions sont déployées pour prévenir ce handicap ?

La petite fourmi de feu : un désastre écologique

Elle est l’une des 100 espèces les plus envahissantes au monde : la petite fourmi de feu ou fourmi électrique dévaste tout sur son passage. Originaire d’Amérique centrale et du sud, elle a été signalée pour la première fois en 2004 à Mahina. Elle est présente aujourd’hui à Tahiti, Moorea, Rurutu, Huahine ou encore à Bora Bora... Le dossier de la rédaction :

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]