mardi 15 octobre 2019
A VOIR

|

Natiara rend hommage à un personnage de Fautaua

Publié le

Publié le 25/06/2019 à 13:34 - Mise à jour le 25/06/2019 à 13:34
Lecture 2 minutes

Natiara voit le jour en 2016 et se lance dans l’aventure Heiva en 2017. Cette année-là, ils gagneront le prix du meilleur costume et celui du meilleur ra’atira ti’ati’a, la personne qui mène la chorale. D’année en année, Natiara se fait une place parmi les grands. En véritables passionnés de culture polynésienne, Benjamin Colombani écrit et Dayna pose la mélodie. Un tandem de choc dont l’intérêt est avant tout de transmettre un message.
 
“Les himene, les chants traditionnels, ce n’est pas que chanter, c’est vraiment faire passer un message d’une légende, d’une histoire, affirme Benjamin Colombani, le président du groupe. C’est véhiculer notre culture ma’ohi, et le message fort à faire passer pour notre jeunesse, c’est de s’intéresser à notre culture, à nos légendes et à cet art oratoire qu’est le ‘orero.”
 
 

Les voix sont mélodieuses. On reconnaît bien ce petit balancement du haut du corps, de gauche à droite, comme pour nous entraîner dans leur chant. Cette année, le groupe a décidé de clamer l’histoire d’un personnage de Fautaua “qui s’appelle Hoi A Muri A Tinihau dit Peue, poursuit Benjamin. C’est son surnom, Peue le guérisseur de la vallée de la Fautaua qui, en plus d’être guérisseur, a été chef de district à cette époque. Il est né en 1824 et décédé en 1904, donc c’était sous le temps du Protectorat.”

 Natiara se produira en catégorie tarava Raromata’i le vendredi 5 juillet à 20 heures, place To’ata.
 

Rédaction web avec Hitiura Mervin

La filière crevette veut faire décoller sa production

Dans le cadre de la fête de la science, l'Ifremer organise sa journée porte ouverte samedi à Vairao de 8h30 à 15 heures. Maintenant que l'institut a cédé ses droits sur la souche de la crevette bleue au pays, la filière en plein développement, ambitionne de doubler, voire de tripler sa production, face à une demande en hausse.

Quelles actions pour prévenir l’illettrisme en Polynésie ?

Facteur de décrochage scolaire, l’illettrisme fait l’objet d’une attention particulière des pouvoirs publics. Boîte à livre, ateliers lectures, ou remise à niveau : quelles actions sont déployées pour prévenir ce handicap ?

La petite fourmi de feu : un désastre écologique

Elle est l’une des 100 espèces les plus envahissantes au monde : la petite fourmi de feu ou fourmi électrique dévaste tout sur son passage. Originaire d’Amérique centrale et du sud, elle a été signalée pour la première fois en 2004 à Mahina. Elle est présente aujourd’hui à Tahiti, Moorea, Rurutu, Huahine ou encore à Bora Bora... Le dossier de la rédaction :

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

Turama vous éclaire sur le démarchage à domicile

L’enquête Fetii Fenua vient de démarrer. Initiée par l’Institut de la Statistique, elle doit permettre de mieux connaître les mouvements de population en Polynésie et leurs besoins. Des enquêteurs viendront vous rendre visite. Comment les différencier des démarcheurs ? Nous répondons à cette question avec notre invité Raiarii Tama, chargé de communication de la Direction générale des Affaires Economiques (DGAE).

Tautira : un ahima’a géant pour 2600 convives

Plus de 2600 femmes protestantes se sont réunis samedi à Tautira pour donner leur analyse spirituelle de l’amour. Pour l’occasion, la paroisse de Tautira a préparé un four tahitien exceptionnel.

Moloka’i Hoe : la préparation des juniors d’EDT Va’a

La grande course hawaiienne Moloka’i Hoe aura lieu ce dimanche. Sur le départ, on retrouvera l’équipe junior d’EDT Va’a, qui signe sa première participation.

catégories populaires