lundi 14 octobre 2019
A VOIR

|

Les ‘aito des tu’aro ma’ohi s’affrontent au parc Vairai

Publié le

Après les courses de porteurs de fruits qui ont ouvert jeudi le Heiva Tu’aro Ma’ohi au parc Paofai. Les festivités se sont poursuivies au parc Vairai à Punaauia avec de nombreuses disciplines dont le lancer de javelot, le lever de pierre et le décorticage de coco.

Publié le 13/07/2019 à 17:44 - Mise à jour le 14/07/2019 à 13:46
Lecture 4 minutes

Après les courses de porteurs de fruits qui ont ouvert jeudi le Heiva Tu’aro Ma’ohi au parc Paofai. Les festivités se sont poursuivies au parc Vairai à Punaauia avec de nombreuses disciplines dont le lancer de javelot, le lever de pierre et le décorticage de coco.

Makemo, Rangiroa, Niau ou encore Anaa… Ils sont issus pour la plupart des Tuamotu. Et chaque année, ces spécialistes du lancer de javelot attendent cet événement avec impatience. Une discipline qui demande adresse et précision pour atteindre sa cible. Un domaine dans lequel excelle Gaëtan Raveino et son équipe, détenteurs de la ceinture de lancer de javelot. “On défend notre titre cette année, confie Gaëtan. C’est difficile, mais bon, on a grandi dedans. Je participe aux compétitions depuis tout jeune.”

Gaëtan Raveino (crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Les sports traditionnels séduisent encore les jeunes, comme Iolina Tiare qui s’est lancée dans la pratique du lever de pierre il y a seulement 4 mois. Du coup, ça a été un “choc” pour elle de terminer 3e au lever de pierre de 60 kilos.

La première place a été décrochée par Mahe Chong, pour la 4e année consécutive, mais non sans un beau combat. En effet, “ça a été très serré avec Aotearoa, explique Mahe. Elle a été plus rapide que moi à son deuxième essai, alors j’avais la pression pour ma dernière pierre. Finalement on a eu 5 millisecondes de différence, mais je passe quand même devant. Donc je suis soulagée de garder mon titre.”

Le concours de lever de pierre. (crédit photos : Stéphane Sayeb / Tahiti Zoom)

La journée s’est achevée par la coupe du monde de coprah en individuel. Dimanche, place à la lutte traditionnelle et à la très attendue coupe du monde de lever de pierre de 200 kilos.

Le concours de décorticage de cocos. (crédit photos : Stéphane Sayeb / Tahiti Zoom)

Les régates de va’a taie. (crédit photo : Stéphane Sayeb / Tahiti Zoom)