mardi 15 octobre 2019
A VOIR

|

Faafaite est arrivée en Nouvelle-Zélande

Publié le

La pirogue double Faafaite et ses membres d’équipage sont arrivés ce jeudi en Nouvelle-Zélande, après avoir quitté Tahiti le 19 août dernier.

Publié le 12/09/2019 à 15:00 - Mise à jour le 12/09/2019 à 17:43
Lecture 2 minutes

La pirogue double Faafaite et ses membres d’équipage sont arrivés ce jeudi en Nouvelle-Zélande, après avoir quitté Tahiti le 19 août dernier.

La pirogue double Faafaite a atteint ce jeudi la baie de Tauranga, en Nouvelle-Zélande, après un voyage d’un peu plus de trois semaines. Tous les membres d’équipage sont arrivés sains et saufs. Ils ont fait le déplacement depuis Tahiti afin de participer aux festivités Tuia 250, qui commémore la première rencontre entre les Maori et les Européens, en 1769.

“La commémoration nationale Tuia 250 met en lumière les histoires de Tupaia, qui ont souvent été éclipsées dans notre histoire par les prouesses de James Cook, a déclaré Bernadette Cavanagh, directrice générale au ministère de la Culture de Nouvelle-Zélande. Tuia 250 soutient des événements qui mettent en valeur Tupaia et nos liens avec le Pacifique, notamment l’exposition Tupaia and the Endeavor du Musée d’Auckland et le long métrage documentaire Tupaia’s Endeavour.”

“Le mois prochain, nous accueillerons une délégation de plus de 300 personnes de Tahiti, dont beaucoup ont entrepris une importante collecte de fonds pour assister aux événements Tuia 250 qui se déroulent autour de la Nouvelle-Zélande”, a-t-elle ajouté.

De son côté, le maître de la navigation Jack Thatcher a souligné l’excellente maîtrise dont ont fait preuve les membres d’équipage de Faafaite durant leur périple. “Les vents violents, les jours et les nuits nuageux et pluvieux qui les assaillaient constamment auraient été décourageants, même dans des circonstances normales, a-t-il confié. Moeata et Titaua, cependant, naviguaient traditionnellement sans instruments, à l’image de ce que leurs tupuna, leurs ancêtres, auraient fait. Elles étaient constamment à la recherche de signes dans leur environnement océanique qui leur permettaient de tirer leurs poissons de la mer, tout comme Maui.”

Ce voyage était une première pour Moeata Galenon et Titaua Teipoarii en tant que navigateurs stagiaires, après des mois de préparation. India Tabellini, âgée de 26 ans, occupait quant à elle, pour la première fois également, le poste de capitaine.

La filière crevette veut faire décoller sa production

Dans le cadre de la fête de la science, l'Ifremer organise sa journée porte ouverte samedi à Vairao de 8h30 à 15 heures. Maintenant que l'institut a cédé ses droits sur la souche de la crevette bleue au pays, la filière en plein développement, ambitionne de doubler, voire de tripler sa production, face à une demande en hausse.

Quelles actions pour prévenir l’illettrisme en Polynésie ?

Facteur de décrochage scolaire, l’illettrisme fait l’objet d’une attention particulière des pouvoirs publics. Boîte à livre, ateliers lectures, ou remise à niveau : quelles actions sont déployées pour prévenir ce handicap ?

La petite fourmi de feu : un désastre écologique

Elle est l’une des 100 espèces les plus envahissantes au monde : la petite fourmi de feu ou fourmi électrique dévaste tout sur son passage. Originaire d’Amérique centrale et du sud, elle a été signalée pour la première fois en 2004 à Mahina. Elle est présente aujourd’hui à Tahiti, Moorea, Rurutu, Huahine ou encore à Bora Bora... Le dossier de la rédaction :

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires<