dimanche 13 octobre 2019
A VOIR

|

Macron signe plusieurs accords avec l’Australie

Publié le

Publié le 01/05/2018 à 9:00 - Mise à jour le 01/05/2018 à 9:00
Lecture 3 minutes

” Nous avons un objectif commun: faire de nos deux pays les acteurs d’un partenariat nouveau dans la zone indo-pacifique “, a déclaré Emmanuel Macron, lors d’une conférence de presse commune, à l’issue d’un entretien à Admiralty House.  

” Nous nous tenons côte à côte et nous nous unissons contre le terrorisme et contre ceux qui veulent saper la démocratie “, a ajouté Malcolm Turnbull, soulignant que les deux pays avaient “des valeurs partagées”, comme “la démocratie, la liberté”

En matière de Défense, les deux dirigeants ont signé un ” accord bilatéral relatif à la fourniture de soutien logistique mutuel entre les forces armées françaises et les forces de défense australiennes “.

Un accord sur la cybersécurité a aussi été “acté”, via une “lettre d’intention” visant à renforcer la coopération entre l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (ANSSI) et l’Australian Cyber Security Centre (ACSC).

Les deux hommes ont également fait “un point précis” sur leur coopération en matière d’armement et notamment sur le contrat signé en 2016 concernant la livraison par Naval Group (ex-DCNS) de 12 sous-marins nouvelle génération à l’Australie. 

Macron et Turnbull ont en outre acté la mise en place d’initiatives conjointes sur la lutte contre le réchauffement climatique, pour “notre patrimoine commun, le Pacifique”, a dit Macron, en visite depuis mardi sur le continent, avant de se rendre jeudi dans l’île française proche de Nouvelle-Calédonie. 

Il s’agit notamment de travailler conjointement sur “l’adaptation et la biodiversité dans le pacifique,” avec un “fond multi-bailleurs pour mutualiser les ressources”, “la résilience des massifs coraliens” et de “mener ensemble, des programmes de formation sur l’énergie solaire”.

” Nous avons la même préoccupation sur les risques et les menaces qui traversent la région indo-pacifique : les rivalités entre puissances, les tensions identitaires, les trafics de toutes sortes qui prospèrent sur le manque de développement lié en très grande partie au dérèglement climatique “, a souligné Emmanuel Macron. 

” Notre priorité partagée c’est de construire cet axe indo-pacifique fort pour garantir à la fois nos intérêts économiques et de sécurité “, a-t-il poursuivi. ” Le dialogue trilatéral Australie-Inde-France a vocation a jouer un rôle central “, a-t-il assuré.

Les deux hommes ont assuré qu’ils ne s’agissait pas d’agir contre la Chine, qui a pris une place économique prépondérante dans la région, mais de ” préserver un développement qui repose sur des règles “ et “l es équilibres de la région “, et éviter une “hégémonie”.

Sur la base navale de Garden Island, où Emmanuel Macron a visité plus tard un bâtiment de projection et de commandement australien, le chef de l’Etat a réinsisté sur la nécessité de “promouvoir les conditions de la stabilité dans la région”, en faisant respecter “la liberté de navigation et de circulation aérienne et en mettant en place “un multilatéralisme efficace”. 

“La France veut être le trait d’union entre l’Autralie et l’Europe”, a dit le chef de l’Etat français en fin de journée devant la communauté française de Sydney, affirmant sa “volonté d’inscrire la France pleinement dans une région qui est la sienne”, avec “1,6 million de Français dans toute la zone (en Australie, en Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Wallis et Futuna, dans la région pacifique et à La Réunion et à Mayotte pour l’océan indien). 

“Maintenant nous sommes fortement de retour, avec une dynamique nouvelle”, a-t-il insisté.

AFP

La filière crevette veut faire décoller sa production

Dans le cadre de la fête de la science, l'Ifremer organise sa journée porte ouverte samedi à Vairao de 8h30 à 15 heures. Maintenant que l'institut a cédé ses droits sur la souche de la crevette bleue au pays, la filière en plein développement, ambitionne de doubler, voire de tripler sa production, face à une demande en hausse.

Quelles actions pour prévenir l’illettrisme en Polynésie ?

Facteur de décrochage scolaire, l’illettrisme fait l’objet d’une attention particulière des pouvoirs publics. Boîte à livre, ateliers lectures, ou remise à niveau : quelles actions sont déployées pour prévenir ce handicap ?

La petite fourmi de feu : un désastre écologique

Elle est l’une des 100 espèces les plus envahissantes au monde : la petite fourmi de feu ou fourmi électrique dévaste tout sur son passage. Originaire d’Amérique centrale et du sud, elle a été signalée pour la première fois en 2004 à Mahina. Elle est présente aujourd’hui à Tahiti, Moorea, Rurutu, Huahine ou encore à Bora Bora... Le dossier de la rédaction :

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

Tautira : un ahima’a géant pour 2600 convives

Plus de 2600 femmes protestantes se sont réunis samedi à Tautira pour donner leur analyse spirituelle de l’amour. Pour l’occasion, la paroisse de Tautira a préparé un four tahitien exceptionnel.

Moloka’i Hoe : la préparation des juniors d’EDT Va’a

La grande course hawaiienne Moloka’i Hoe aura lieu ce dimanche. Sur le départ, on retrouvera l’équipe junior d’EDT Va’a, qui signe sa première participation.

Le pourquoi du black-out à Tahiti

Patrick Desfour, chef du service exploitation réseaux Tahiti chez EDT, était notre invité en plateau pour nous expliquer le pourquoi du black-out qui a touché Tahiti pendant 4 heures jeudi après-midi.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV