lundi 14 octobre 2019
A VOIR

|

Les voix du Pacifique enchantent Disney

Publié le

Publié le 30/08/2016 à 11:17 - Mise à jour le 30/08/2016 à 11:17
Lecture 2 minutes

C’est le jour où l’équipe de rugby à 7 fidjienne a remporté l’or olympique qu’une équipe de Disney est arrivée aux Îles Fidji pour enregistrer la bande originale du dessin animé Moana. Vingt chanteurs de la célèbre chorale Pasifika Voices de l’université du Pacifique sud ont été choisis par leur chef de chœur, Igelese Ete.

C’est une victoire pour Igelese Ete, qui tenait à faire figurer des voix océaniennes au générique de Moana. “Ça a commencé il y a probablement trois ou quatre ans, les réalisateurs sont venus à Suva, ils faisaient des recherches, ils s’intéressaient à la musique et aux sons du Pacifique. Je leur ai dit qu’il y avait une chorale ici et que ce serait super d’avoir des chanteurs de la région pour la bande originale. Ça fait donc un moment que je suis en contact avec eux pour m’assurer qu’ils choisissent une chorale du Pacifique. On est ravis qu’ils soient venus à Suva pour enregistrer des voix de la région.”

Igelese Ete, qui est né aux Samoa et a grandi à Wellington, en Nouvelle-Zélande, ne voulait pas que Moana soit un nouveau Lilo & Stitch. Ce dessin animé, sorti en 2002, raconte l’histoire d’une petite fille hawaïenne qui adopte une étrange créature. Or, c’est une chorale d’Auckland qui avait été choisie pour la musique. On ne peut pas tricher avec les voix, affirme Igelese Ete.

 “Ce que je voulais apporter à Disney, c’était l’assurance que les voix, les sons, aient le timbre et l’esprit du Pacifique et évidemment, si vous faites appel à une chorale océanienne, c’est ce que vous obtiendrez. Chaque chorale a un son unique. Vous avez absolument besoin d’une chorale du Pacifique pour saisir cette histoire émouvante de Moana”.

Pour ce film, la chorale Pasifika Voices a enregistré 38 titres et impressionné Disney. “C’était hallucinant. Je ne pensais pas que vingt voix puissent avoir autant de puissance, c’était vraiment super”, rapporte David Boucher, ingénieur du son de Disney, au blog Fiji Island style.
 

Rédaction Web avec Élodie Largenton de Radio Australia

La filière crevette veut faire décoller sa production

Dans le cadre de la fête de la science, l'Ifremer organise sa journée porte ouverte samedi à Vairao de 8h30 à 15 heures. Maintenant que l'institut a cédé ses droits sur la souche de la crevette bleue au pays, la filière en plein développement, ambitionne de doubler, voire de tripler sa production, face à une demande en hausse.

Quelles actions pour prévenir l’illettrisme en Polynésie ?

Facteur de décrochage scolaire, l’illettrisme fait l’objet d’une attention particulière des pouvoirs publics. Boîte à livre, ateliers lectures, ou remise à niveau : quelles actions sont déployées pour prévenir ce handicap ?

La petite fourmi de feu : un désastre écologique

Elle est l’une des 100 espèces les plus envahissantes au monde : la petite fourmi de feu ou fourmi électrique dévaste tout sur son passage. Originaire d’Amérique centrale et du sud, elle a été signalée pour la première fois en 2004 à Mahina. Elle est présente aujourd’hui à Tahiti, Moorea, Rurutu, Huahine ou encore à Bora Bora... Le dossier de la rédaction :

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

Tautira : un ahima’a géant pour 2600 convives

Plus de 2600 femmes protestantes se sont réunis samedi à Tautira pour donner leur analyse spirituelle de l’amour. Pour l’occasion, la paroisse de Tautira a préparé un four tahitien exceptionnel.

Moloka’i Hoe : la préparation des juniors d’EDT Va’a

La grande course hawaiienne Moloka’i Hoe aura lieu ce dimanche. Sur le départ, on retrouvera l’équipe junior d’EDT Va’a, qui signe sa première participation.

Le pourquoi du black-out à Tahiti

Patrick Desfour, chef du service exploitation réseaux Tahiti chez EDT, était notre invité en plateau pour nous expliquer le pourquoi du black-out qui a touché Tahiti pendant 4 heures jeudi après-midi.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV