A VOIR

|

Résilience : au nom de la terre

Publié le 28/04/2022 à 11:50

MAGAZINE – Dimanche 1er mai à 16 h 35, le sixième épisode nous parlera des pratiques agricoles et aux actions menées au sein des communautés océaniennes pour les rendre plus résilientes face au changement climatique.

A Fakarava, en Polynésie française, Tehei est agriculteur membre du réseau des fermes de démonstration en agroécologie PROTEGE et cultive une parcelle maraîchère. Comme sur la plupart des îles coralliennes, la ressource en eau est peu abondante et les sols pauvres en nutriments. PROTEGE l’accompagne pour optimiser la fertilité de sa terre et de sa consommation d’eau. Agroforesterie, étude hydrologique, Tehei adapte ses pratiques pour produire fruits et légumes sans impacter l’écosystème.

A Wallis, Sosefo et Malia Falakika, un couple d’agriculteurs, également membres du réseau des fermes, exploitent une parcelle agricole vivrière. Ignames, taros, papayers, pandanus… le couple cultive les espèces traditionnelles de l’île utilisées pour les repas mais aussi pour la coutume et l’artisanat.

En Nouvelle-Calédonie, Yohann, de la CAP NC nous explique comment appuyer les éleveurs pour s’adapter aux aléas climatiques.

Produite par Bluegreen Production NC.

Ces vidéos ont été produites avec le soutien financier de l’Union européenne. Leur contenu relève de la seule responsabilité de la Communauté du Pacifique et ne reflète pas nécessairement les opinions de l’Union européenne.

Résilience : épisode 6 – au nom de la terre
Dimanche 1er mai à 16 h 35

REPLAY À LA UNE

les programmes tv