mercredi 23 septembre 2020
A VOIR

|

Les enfants du corail

Publié le 06/02/2020 à 6:05

100% FENUA – Jeudi 6 février à 19 h 25, TNTV diffusera en première télé, « Coral Gardeners, les enfants du corail », un film documentaire de Karim Mahdjouba, inscrit au FIFO 2020 dans la catégorie « Les écrans océaniens ».

Depuis 2017, les membres de l’association Coral Gardeners de Moorea, en Polynésie française, se mobilisent pour replanter du corail dans les fonds sous-marin de Moorea. Cette initiative menée par Titouan Bernicot, 21 ans, habitant de l’île soeur de Tahiti, regroupe aujourd’hui des bénévoles âgés de 14 à 25 ans. Cette mobilisation est le fruit d’une constatation : le blanchissement des coraux dû au réchauffement climatique et la disparition de ces organismes vivants nécessaires à la biodiversité marine. Ce documentaire de 55 minutes est à la fois un plaidoyer pour la protection de l’environnement, la lutte contre le réchauffement climatique, mais aussi la mise en lumière de cette jeunesse qui se mobilise à travers le monde pour sauver la planète d’un désastre écologique à l’image des manifestations étudiantes pour le climat dans plusieurs pays, depuis 2018. Le film est également étayé de témoignages scientifiques avec une spécialiste du Corail du Criobe de Moorea et une océanographe métropolitaine qui a rejoint le mouvement.

Karim Mahdjouba, réalisateur du film nous en dit plus.
Pourquoi avoir choisi de faire un film sur l’association Coral Gardeners ?
« J’ai pris connaissance de leur association sur les réseaux sociaux. C’était fin 2018, l’époque où de nombreuses marches pour le climat étaient organisées dans le monde. En février 2019, je les ai rencontrés pour la première fois. Ils sont jeunes, passionnés et investis dans ce qu’ils font. J’ai été emballé par leur histoire. »

Comment s’est déroulé le tournage ?
« Après ce premier contact, j’ai attendu quelques mois le temps de murir le projet. J’ai fait des recherches sur internet. J’ai contacté le CRIOBE, le CNRS en France. Je voulais avoir le maximum d’informations sur le corail. En juillet, j’ai fait deux premiers interviews. En août, nous sommes tous partis à Moorea, Tim McKenna, Tahiti Fly Shoot, l’équipe au complet pour le tournage. Puis nous avons filmé des interviews sur fonds verts dans le studio de TNTV. »

Tim Mckenna, Stéphane Rossoni, Françoise Cadol, tu as fait appel à des pointures
« J’ai voulu m’entourer de professionnels du métier. Tim Mckenna est l’un des meilleurs dans son domaine, un excellent photographe et très bon caméraman. Je lui ai parlé du projet et comme moi, il a été emballé. Pour Stéphane Rossoni, je lui ai laissé carte blanche et il a fait un travail formidable. La voix off du film est assurée par Françoise Cadol. Elle a l’habitude de travailler sur des documentaires. Elle est également la doublure française de l’actrice Angélina Jolie. J’aimerais également mentionner mon monteur, Kealoha Pou, un jeune tahitien de 22 ans, qui a vraiment fait un travail exceptionnel. A l’échelle de la Polynésie c’est un film à gros budget. »

Le film est inscrit en sélection officielle du FIFO. Quelle sera la suite de l’aventure ?
« C’est un film documentaire, qui, je l’espère sera vu un peu partout dans le monde. Il sera diffusé au FIFO, puis par la suite dans d’autres festivals internationaux, voire même dans des salles de cinéma. Vous pourrez également le retrouver dans les avions de la compagnie aérienne locale qui m’a accompagné dans ce projet. J’espère que ce film pourra participer à la promotion de la Polynésie française à travers le monde. »

Les enfats du corail
Jeudi 6 février à 19 h 25

A LA UNE EN REPLAY

REPLAY À LA UNE

les programmes tv

Te Reo

Après « Parau Tahiti », TNTV continue dans sa volonté de promouvoir la langue tahitienne avec « Te REO ». Chaque émission...