Le Flash

Militaires tués au Burkina Faso : un hommage en Polynésie aussi  13/05/2019

Cedric de Pierrepont et Alain BertoncelloCrédit : HO / MARINE NATIONALE / AFP
Le contre-amiral Laurent Lebreton, commandant supérieur des Forces armées en Polynésie française, a demandé à l'ensemble des formations sous ses ordres de respecter une minute de silence ce mardi 14 mai à 11 heures, pour rendre hommage aux deux militaires tués lors de la libération des otages au Burkina Faso, suivant l'hommage national qui sera rendu en métropole.
 
Il invite l'ensemble des personnes qui le souhaitent à s'associer à cet hommage. Les photos qui seraient prises à cette occasion peuvent être adressées à [email protected] , avec le service, l'unité, le média, l'entreprise, ... mis en légende de la photo. Ces images seront relayées auprès du chef d'état-major des armées.

Membres du commando Hubert, unité d'élite de la Marine française, le maître Cédric de Pierrepont et le maître Alain Bertoncello ont donné leur vie pour libérer plusieurs otages dont deux Français.