Le Flash

Le violeur de Moorea fait appel de sa condamnation à perpétuité  14/03/2019

(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)
Le 1er mars, au terme de trois de jours de procès, l'homme qui avait violé puis tenté de tuer une quinquagénaire en 2017 à Moorea avant de brûler son fare, avait été condamné à la à la plus lourde peine prévue par le code pénal : la perpétuité. L’avocat général avait réclamé une peine moindre, mais qui ne soit pas inférieure à 30 ans de prison.

Selon nos confrères de Tahiti Infos, l'accusé a fait appel de sa condamnation à vie. Il devrait comparaître devant la cour d'assises d'appel qui pourrait décider d'augmenter sa période de sûreté, qui est actuellement de 18 ans, de quatre années supplémentaires.