jeudi 13 mai 2021
A VOIR

|

Bagarre entre frères à Moorea : prison ferme pour l’un, sursis pour l’autre

Publié le

Les deux frères qui s’étaient violemment battus le 6 février dernier à Moorea ont comparu ce lundi devant le tribunal correctionnel. Pour un différend foncier, le tout sur fond de surconsommation d’alcool, ils en étaient venus aux mains et le plus jeune aurait pu perdre la vie.

Publié le 22/02/2021 à 18:27 - Mise à jour le 23/02/2021 à 9:26
Lecture < 1 min.

Les deux frères qui s’étaient violemment battus le 6 février dernier à Moorea ont comparu ce lundi devant le tribunal correctionnel. Pour un différend foncier, le tout sur fond de surconsommation d’alcool, ils en étaient venus aux mains et le plus jeune aurait pu perdre la vie.

Dès 8h du matin, ce 6 février, les deux hommes avaient enchaîné les obus de bière, une vingtaine en quelques heures à peine. Après quoi, le ton était monté entre les frères connus pour se disputer autour de la question du partage des terres familiales.

Le plus âgé, 69 ans aujourd’hui, a donné un premier coup de poing à son cadet de 48 ans. Puis il s’est saisi d’une bouteille qu’il a cassée sur la tête du quadragénaire avant de lui enfoncer le tesson dans le cou, non loin de la carotide. Malgré ses blessures, le plus jeune a lui aussi asséné plusieurs coups au visage de son aîné.

Bilan des courses : une plaie de 4 centimètres et 7 jours d’arrêt de travail pour le cadet, et 5 jours pour le plus âgé. Et à l’audience, ce lundi, aucun des deux n’a présenté d’excuses ou même fait état du moindre regret.

« Le vrai problème dans ce dossier c’est l’alcool. Il n’est pas normal qu’à 11 heures du matin, on ait déjà bu 20 obus », s’est étonnée l’avocate du plus âgé.

Au final, les tribunal correctionnel a infligé une peine de 12 mois de prison dont 9 ferme à l’encontre du sexagénaire. Son cadet, dont l’avocate avait demandé la relaxe en invoquant la légitime défense, a, lui, écopé de deux mois avec sursis.

infos coronavirus