TNTV
Vidéo - Réforme des retraites : le maintien à 60 ans "pas possible" pour Virginie Bruant

Le 14/09/2018 à 14:50

SOCIAL - La présidente de la commission de la santé, Virginie Bruant, donnait ce vendredi une conférence de presse. Jeudi soir, six syndicats ont déposé un préavis de grève contre la réforme de la Protection sociale généralisée (PSG).

Vidéo - Réforme des retraites : le maintien à 60 ans "pas possible" pour Virginie Bruant
Du côté des élus de l'assemblée, on estime que beaucoup de concessions ont déjà été faites et que le projet de loi doit être adopté. "Il faut qu'on passe ce texte parce que c'est important. Il ne sera pas applicable avant juillet 2019 et sur la principale mesure qui est le lissage du passage de 60 à 62 ans, il se fera sur 4 ans. Un passage en douceur et dans ce laps de temps, il faut bien évidemment (...) qu'on se revoie, qu'on continue le travail. L'idée n'est pas de s'arrêter là. Il y a encore beaucoup de choses à faire", estime Virginie Bruant. 

Le point principal de désaccord, ce sont justement les retraites. Les syndicats souhaitent le retrait du volet du texte portant l'âge de la retraite à 62 ans. "Effectivement, les partenaires sociaux restent sur le maintien à 60 ans. (...) Bien sûr qu'on aimerait bien le faire, même pour nous. Mais ce n'est pas possible. Il y a des choix à faire. J'ai expliqué qu'il y avait différents leviers d'action. On peut diminuer le montant des pensions des retraites : ce n'est pas ce que nous voulons. On peut augmenter les cotisations pour sauver le régime des retraites. Ça veut dire augmenter le coût du travail. C'est une des positions des syndicats. (...) Ce n'est pas notre position (...) La troisième option elle est de ne rien faire, mais ça ne fait pas partie de nos prérogatives. La quatrième option est de dire qu'il faut travailler un peu plus longtemps. Et dans ce cadre international démographique où l'espérance de vie a augmenté (...) passer de 60 à 62 ans ne parait pas incohérent." 

Le texte sur la réforme des retraites sera étudié le 21 septembre à l'assemblée. La grève pourrait être effective le 19.
 
Rédaction web 


Commentaires (0)



Inscription à la newsletter