TNTV
Vidéo - Noël pour les prématurés et leurs parents à l'hôpital de Taaone

Le 09/12/2018 à 08:57

SOLIDARITÉ - C'est déjà Noël au service de néonatologie de l'hôpital de Taaone. Samedi, l'association des Prémas de Polynésie organisait un petit déjeuner et une distribution de cadeaux. Un moment de réconfort et de partage pour les parents d'enfants nés prématurément.

Vidéo - Noël pour les prématurés et leurs parents à l'hôpital de Taaone
L'hôpital de Taaone peut accueillir 8 bébés en réanimation et 16 en néonatologie. 24 bébés sont en ce moment pris en charge. On considère qu'un enfant est né prématurément s'il voit le jour avant 37 semaines d’aménorrhée (8 mois et demi de grossesse) et on parle de "grande prématurité" pour les bébés nés en dessous de 32 semaines. Cela représente une quarantaine de cas par an en Polynésie. En 2017, 43 grands prématurés sont nés au fenua et 40 en 2018. 

> La prématurité, une épreuve pour les parents aussi
Credit : Tahiti Nui Télévision
Credit : Tahiti Nui Télévision
Une des priorités du service qui accueille ces enfants est de placer la famille "au coeur de la prise en charge". Mais pour les parents, ce n'est pas toujours évident. "C'est dur pour nous de voir nos enfants prématurés (...) Leur poids, c'est inquiétant. On a peur tous les jours", explique Doriane Maufene, maman de jumelles. 
Pour soutenir les familles, une association s'est montée il y a deux ans : Les Prémas de Polynésie. Noelanie Taeae est une des fondatrices. Elle est maman d'un grand prématuré. "J'ai vécu aussi cette détresse. C'est une phase difficile de notre vie. On s'est très vite sentis seuls. (...) On est là pour les épauler, les écouter, partager avec eux".

L'association aide aussi les parents des îles pour qui l'épreuve et l'éloignement sont encore plus difficiles. Les Prémas de Polynésie lancent régulièrement des appels aux dons en matériel, vêtements... "Nos enfants sont prémas donc ils sont nés entre 500g et au-delà de 2kg. Ce n'est pas évident de trouver des petits vêtements. Ça a un coût. On a des bénévoles, des partenaires, des sponsors qui nous aident à pouvoir récolter et distribuer". 

> Les fêtes de fin d'année en néonat'
Les bébés restent entre 1 et 3 mois à l'hôpital selon leur prématurité. Certains parents passeront donc leurs fêtes de fin d'année au chevet de leur enfant, en néonatologie. Samedi, l'association organisait une rencontre dans le couloir du service. Les membres sont venus apporter quelques cadeaux : gigoteuses, couvertures cousues par des bénévoles...  "On est chez les tout petits bébés, ils ne sont pas là pour voir les couleurs, mais ils pourront profiter des cadeaux. Et on est là pour partager un petit-déjeuner avec les parents à l'approche des fêtes. Ce sont des parents qui passeront Noël en neonat' donc on voulait être à leurs côtés et partager un bon moment." 

Les raisons de la prématurité sont diverses et pas toujours connues : l'âge, un souci de santé, de la tension peuvent mener une femme à accoucher avant terme. Les bébés sont ensuite suivis parfois pendant plusieurs années. Dans le cas des grands prématurés, les enfants peuvent être suivis jusqu'à leur 8 ans. Même si les conséquences de la prématurité ne sont pas toujours visibles, les enfants peuvent avoir des retards de langage, des apprentissages, de la lecture, de l'écriture. 

Si vous souhaitez aider, l'association des Prémas de Polynésie organise en ce moment une collecte de vêtements et linges divers de petite taille. 
 

Rédaction web 


Commentaires (0)



Inscription à la newsletter