TNTV
Liaisons inter-îles : Air Tahiti demande dédommagement au Pays

Le 13/02/2018 à 17:02 par TNTV | Lu 1195 fois

AERIEN - Ce mardi, le tribunal administratif a examiné un recours de la compagnie aérienne. Elle demande au Pays un peu plus de 316 millions de francs au titre du déficit consécutif à la desserte des îles de Ua Huka, Ua Pou, Fakahina, Apataki et Takume.

Jusqu’en 2015, le Pays a versé à Air Tahiti 180 millions de francs par an. Cette somme devait servir à combler le déficit causé par la desserte des îles de Ua Huka et Ua Pou, aux Marquises, et de Apataki, Fakahina et Takume, aux Tuamotu.

La convention n’a pas été renouvelée après le 31 décembre 2015. Pour Air Tahiti, qui est le délégataire d'une licence d'exploitation pour le transport aérien en Polynésie, c’est un problème.

 L’avocat de la compagnie, Robin Quinquis, détaille :

« Air Tahiti exploite ces lignes de désenclavement parce qu’elle estime que cela correspond à sa contribution au service public. »

Mais sans cette participation financière du Pays, la compagnie se dit en difficulté. Elle a formulé un recours devant le tribunal
administratif de Papeete pour demander au gouvernement de lui verser un dédommagement de 316 millions de francs.

Selon Air Tahiti, ce montant représente le déficit cumulé de 2016 à 2017. Maitre Quinquis poursuit :

« Aujourd’hui, la Polynésie demande à Air Tahiti de continuer à exploiter ces lignes sans contrepartie financière, ce qui est impossible, soit d’arrêter de desservir ces lignes, ce qui nous semble inenvisageable pour les usagers des îles éloignées. »

Pour le rapporteur public, la demande de la compagnie aérienne ne serait pas légitime car le déficit ne serait pas assez conséquent pour demander réparation.

Dans ses conclusions, le rapporteur public a estimé que le déficit annoncé par la compagnie ne se justifiait pas. Il a demandé le rejet du recours de la société Air Tahiti contre le Gouvernement.

La décision est attendue sous quinzaine.
Rédaction web avec Sam Teinaore 

Liaisons inter-îles : Air Tahiti demande dédommagement au Pays


Commentaires (0)



Inscription à la newsletter