TNTV
Ils font le tour du monde dans un petit avion pour aider des enfants malentendants

Le 02/09/2017 à 13:25 par TNTV | Lu 750 fois

SOLIDARITÉ - Il y a des passionnés qui vivent leur rêve jusqu’au bout. C’est le cas pour deux Allemands qui effectuent à leur actuelle un tour de monde aux commandes d’un petit avion. Un long périple qui a nécessité des mois de préparations. Mais ce projet a aussi un but caritatif...

Ils se sont lancé un défi hors norme. Faire le tour du monde à bord d’un Pipper Malibu, un avion de six places pas vraiment conçu pour parcourir de longues distances.  Karl-Heinz Zahorsky et son acolyte Karl Karbach ont quitté le 28 juillet leur pays natal, l’Allemagne, aux commandes du Spirit of Kiel.
Depuis ils se sont posés dans une quinzaine de pays : Autriche, Grèce, Égypte, Inde, Malaisie, Australie et aujourd’hui Tahiti. 
Physicien de formation, Karl-Heinz Zahorsky est P-dg d’une entreprise de traitement d’images, reconnue mondialement, et à ses heures perdues pilote professionnel. Réaliser un tour du monde était un rêve de gosse. Mais y parvenir dans ces conditions n’est pas aisé. "Le challenge c'est de réussir à avoir toujours du carburant, car dans certains pays il est difficile d'en avoir pour cet avion. Nous allons à l'île de Paques et nous avons dû nous organiser pour faire livrer le bon carburant sur place. Le gros défi est d'en avoir suffisamment à temps, car ce sont des routes que peu de pilotes prennent"

En termes de sécurité, tout a été pensé. Le Pipper est équipé d’un réservoir de secours et tous les appareils indispensables à sa bonne marche ont été doublés : du GPS aux batteries.
Même en cas d’amerrissage dans le Pacifique, les pilotes sont parés pour toutes éventualités. Ils ont même embarqué un répulsif à requins. 

Crédit : Tahiti Nui Télévision
Crédit : Tahiti Nui Télévision

Si les deux pilotes vivent leur passion, leur projet a également un but caritatif. Aider, grâce à ce périple suivi par 1000 personnes tous les jours sur leur site web,   une école sri lankaise   qui prend en charge des enfants malentendants. 
"Ces enfants ne peuvent pas aller dans une école normale. Leurs parents ne savent pas forcément comment gérer ce handicap (...) Cette école leur apprend la méditation, le yoga, à gérer le stress. Ils apprennent à travailler en groupe, puis, plus tard, ils apprennent un métier", explique Karl-Heinz Zahorsky "Les gens vont sur notre site et voient les photos de ces enfants. Ça les touche et nous obtenons davantage de dons pour aider cette école au Sri Lanka." 

Après trois jours au fenua, les deux Karl ont repris la voie des airs. Ils sont attendus dans trois semaines à un mois en Allemagne, le point final d’un voyage  long de 45 313 kilomètres exactement .
Rédaction Web avec JBC
 

Crédit : Tahiti Nui Télévision
Crédit : Tahiti Nui Télévision


Commentaires (0)



Inscription à la newsletter