TNTV
Grève : au port les marchandises bloquées sur le quai

Le 08/03/2018 à 12:01

GREVE - Du côté du port de Papeete, la grève se fait sentir. Un porte container est arrivé ce jeudi matin et a été déchargé normalement. Mais les marchandises ne peuvent pas être livrées à leurs propriétaires, excepté les médicaments et les denrées périssables.

Le passage de Motu Uta n’est pas bloqué. La quasi-totalité des entreprises de la circonscription portuaires ainsi que les compagnies maritimes interinsulaires sont en activité. Le port autonome dénombre seulement 9 gréviste sur 130 agents. Pourtant, l’activité portuaire est partiellement paralysée. En cause : la mobilisation des aconiers.

« L’essentiel c’est que la liberté de circulation soit maintenue. Tous les manutentionnaires sont arrêtés, par contre ils acceptent que le cargo qui est arrivé ce matin soit déchargé. Ils ont maintenu leur parole et je les en remercie » déclare George Puchon, directeur du Port autonome.

Arrivé au port tôt ce matin, le Pacific Islander a donc pu se délester des 83 containers qu’il venait livrer à Papeete. Mais la marchandise, essentiellement des voitures, reste bloquée en zone sous douane jusqu’à la reprise du travail.

Exception pour les médicaments et denrées périssables

Dans les trois sociétés d’aconage, Cowan, Sat Nui et Cotada, l’immense majorité des salariés est en grève. Si le déchargement du porte container a pu avoir lieu, les services de dédouanement et de livraison, en revanche, sont à l’arrêt. Les aconiers se sont mis d’accord pour ne livrer que les denrées périssables et les médicaments.

Un autre porte-containers est attendu demain, vendredi, dans la rade de Papeete. D’après George Puchon « Les délégués syndicaux du service de remorquage nous ont promis qu’ils ne feront pas la grève et que le service sera assuré ».

Calme à la gare maritime

Du côté de la gare maritime, Terevau et Aremiti effectuent leurs rotations sans bouleverser leur planning.

Rédaction web


Commentaires (0)



Inscription à la newsletter