TNTV
Des bulletins de vote à prix d'or

Le 15/04/2018 à 14:02 par TNTV | Lu 2228 fois

TERRITORIALES - Pour que tous les Polynésiens sans exception puissent voter, l’armée est mise à contribution et se charge de larguer le matériel électoral au-dessus des îles qui n’ont ni pistes d’atterrissage, ni ravitaillement maritime. Nous avons suivi la flottille 25F dans cette mission un peu particulière.

Nous sommes aujourd’hui à une semaine du premier tour des élections territoriales et ça y est, toutes les îles du Pays ont reçu les bulletins de votes et les affiches de campagne. Le plus souvent, le matériel électoral est expédié par fret aérien ou maritime, mais dans certains cas, c’est l’armée qui se charge d’acheminer le matériel. 

A une centaine de mètres au-dessous du Guardian, voici Hereheretue. Sur ces 4km2 de terres émergées, situées à 550 km de Tahiti, 49 habitants sont inscrits sur les listes électorales. Pour eux, les bulletins de vote tombent du ciel. Dans ces cylindres de 10 kilos, bulletins, enveloppes et affiches de campagne sont conditionnés, pour être largués dans le lagon des deux atolls qui n’ont ni piste d’atterrissage, ni ravitaillement maritime. Une mission que l’Etat confie à la flottille 25F de la Marine.

A bord, une représentante du Haut-commissariat est présente pour s’assurer de la bonne livraison des documents. "L'objectif est de permettre à chacun de ces électeurs de voter comme n'importe lequel électeur de Polynésie". explique Armelle Piccoz, Chef du bureau de la règlementation et des élections au Haut-Commissariat.

Après Hereheretue, cap sur Tematangi et ses 41 électeurs. Mais cette fois, l’orage et la pluie donnent du fil à retordre à l’équipage. "On a essayé de larguer sur Tematangi, mais les conditions météo étaient très défavorables. Après 20 minutes à tenter de larguer le conteneur, nous avons du annuler. Car même si nous volons bas, il faut que l'on ait le visuel de l'embarcation qui va réceptionner le colis, et ce n'était pas le cas à cause de la pluie et des orages." indique Cyril Gennari -Commandant de la flotille 25F.
Une deuxième mission a donc dû être programmée.

Grace à ces largages, les 90 électeurs paumotu pourront voter dimanche prochain, avec des bulletins à prix d'or. Car une telle livraison, coûte 4 millions 800 mille francs à l’Etat, soit environ 54 000 Fcfp par bulletin pour 90 habitants. Au 1er tour des dernières territoriales, seulement la moitié des habitants de ces deux atolls étaient allés voter.

 
Rédaction web avec Tamara Sentis


Commentaires (0)



Inscription à la newsletter