TNTV
Consommation, investissements, création d’emploi : la Polynésie va mieux

Le 13/06/2018 à 14:41

ECONOMIE – Chaque année, l’Institut d’émission d’outre-mer publie un rapport sur les structures économiques et financières de la Polynésie française. Celui de 2017 vient de sortir. L’IEOM note la poursuite de la croissance.

La santé économique de la Polynésie française continue de s’améliorer. C’est ce que révèle, en substance, le rapport de l’Institut d’émission d’outre-mer sur l’année 2017. Les différents pans de l’économie du fenua ont été passés au peigne fin. L’IEOM souligne l’évolution positive de l’indicateur du climat des affaires depuis plusieurs années.

Une évolution qui se poursuit en 2017. Les politiques de recrutement et d’investissement des entreprises se sont intensifiées. L’indice de l’emploi salarié est lui aussi en augmentation : +1.8 % à la fin de l’année 2017. Le rapport précise :

« Hormis le BTP (-0,6 %), l’ensemble des secteurs y contribue, et plus particulièrement l’industrie (+4,1 %) et l’hôtellerie-restauration (+3,4 %). »

REPRISE DE LA CONSOMMATION DES MENAGES
Selon l’IEOM, cette croissance bénéficie à tout le monde. Compte tenu de la hausse de la masse salariale et de la modération de l’évolution des prix, la consommation des ménages a augmenté. Les chiffres indiquent que les biens importés destinés aux ménages sont en hausse.

L’IEOM indique que l’investissement privé est sur une bonne dynamique. Le BTP est soutenu par ce dynamisme. 

Le secteur qui contribue le plus à cette régénération de l’économie reste le secteur tertiaire. En effet, la fréquentation touristique progresse de 3,5 %, tout comme le revenu moyen par chambre disponible, 11%.

Du côté du secteur primaire, les recettes à l’export repartent en hausse en 2017.

REPRISE DE L’ACTIVITE BANCAIRE
L’IEOM note une reprise de l’activité bancaire en 2017. Les dépôts à vue sont consolidés et les crédits en faveur des entreprises et des ménages augmentent. Le taux des créances douteuses, qui a culminé à 12,7 % en 2014, baisse.

PERSPECTIVES
A l’avenir, l’IEOM estime que la création d’emploi et l’investissement devraient être stimulés. Les grands projets devraient avoir un effet d’entraînement.

Rédaction web



Le rapport complet est à retrouver ICI



Commentaires (0)



Inscription à la newsletter