lundi 21 septembre 2020
A VOIR

|

Tamari’i Volontaires 80 ans du ralliement EFO

Félix Broche

© Api Tahiti éditions – Tous droits réservés

Félix Broche est né à Marseille le 5 avril 1905. Il passe son enfance à Remoulins dans le Gard avant de gagner en 1923 le Dahomey pour y travailler.

En 1926, appelé sous les drapeaux, il est incorporé à Aix-en-Provence au 22e Régiment d’Infanterie coloniale. Il suit les cours des élèves officiers de réserve à Saint-Maixent pour servir comme sous-lieutenant dans les rangs du 10e Régiment sénégalais à Tunis. Il embrasse la carrière militaire, pour préparer les cours des élèves officiers d’active.

Nommé lieutenant le 15 mai 1929, il est affecté en Tunisie puis à Madagascar pendant trois ans avant de revenir à Tunis. Le capitaine Félix Broche est affecté au commandement du détachement d’Infanterie coloniale de Papeete où il arrive en juillet 1939. Il prend ensuite le commandement de la Compagnie autonome d’Infanterie de marine à Tahiti. Le 2 septembre 1940, il rallie la France libre. Le 24 septembre il est appelé à Nouméa et
quitte Tahiti en octobre 1940 pour la NouvelleCalédonie où il s’attache à mettre sur pied un corps expéditionnaire composé des volontaires des Établissements français d’Océanie, de Nouvelle-Calédonie et des Nouvelles Hébrides. Le 1er février 1941, il prend le commandement du 1er contingent du corps expéditionnaire du Pacifique fort de 600 hommes. Son bataillon est incorporé dans les rangs de la 1re Brigade française libre. En octobre 1941, il est promu lieutenant-colonel. La brigade française libre reçoit l’ordre de relever une unité britannique à Bir Hakeim. Le lieutenant-colonel Félix Broche que les Tahitiens surnomment Papa est tué le 9 juin 1942. Il est fait Compagnon de la Libération.

VOIR AUSSI