dimanche 20 septembre 2020
A VOIR

|

Tamari’i Volontaires 80 ans du ralliement EFO

André Snow

© Api Tahiti éditions – Tous droits réservés

A Rotonda Signali, le Bataillon du Pacifique manque d’être anéantis par les Italiens. Ils ont feints d’êtres partis pour se regrouper. Il s’ensuit un échange de messages avec le QG du Général Koenig demeuré à Bir Hakeim. La consigne de Koenig est toujours la même: tenir coûte que coûte. Le colonel Broche flaire le piège. Il mesure la chance d’avoir dans le BP 1 des opérateurs radio d’origine tahitienne : Jean Thunot, dit Totin, auprès de lui et André Snow à Bir Hakeim, près du QG.

Il demande à Totin de décrire par phonie la situation en langue tahitienne à son correspondant de Bir Hakeim qui devra en apporter de toute urgence la traduction au général Koenig. La réponse en tahitien ne s’est pas faite attendre : A hoi oioi mai ! (Revenez vite !).

VOIR AUSSI