mercredi 23 septembre 2020
A VOIR

|

Tamari’i Volontaires 80 ans du ralliement EFO

Albert Ariihoro Manutahi

© Api Tahiti éditions – Tous droits réservés

Albert Ariihoro Manutahi dit Pae Pae ancien Poilu tahitien de la Grande guerre rengage dans le Bataillon du Pacifique. A Bir Hakeim, est versé dans la section lourde.

En 1943, lors du rapatriement des premiers Tamari’i Volontaires, le volontaire tahitien de la première heure l’ancien poilu de 1917 et cité à l’ordre de son régiment à l’âge de 17 ans, car il se portait toujours volontaire en lieu et place de ses camarades pères de famille, s’arme d’un fusil mitrailleur pour lâcher en l’air quelques rafales d’intimidation dans le camp. Mis aux arrêts de rigueur il ne peut être ainsi rapatrié avec les autres et participe à toutes les campagnes du Bataillon du Pacifique.

Lors de la pénétration des bois de Nanue pour dégager Frédéric Fontaine et prendre position autour de Ronchamp, Albert Ariihoro Manutahi dit Papepae fait seul quatre prisonniers. John Martin : De ma position, je vois Paepae quitter son trou et se rapprocher seul de l’orée du bois. Je lui indique d’un geste de la main que les boches sont planqués juste de l’autre côté. Il me fait un signe approbateur pour disparaître dans le bois. Il réapparaît enfin très amusé avec des prisonniers allemands qu’il a délogés tout seul.

VOIR AUSSI