A VOIR

|

Justice

12 mois de prison avec sursis pour l’ancien militaire de Rikitea

L'ancien adjudant-chef dans la Légion étrangère est passé en comparution immédiate au tribunal correctionnel de Papeete ce jeudi. L'homme, qui vivait depuis 25 ans à Rikitea avec sa femme, avait mal supporté leur séparation. Il a ainsi été jugé pour de multiples infractions, dont appels malveillants, menaces réitérées ou encore détention et usage d'arme à feu, en l'occurrence un fusil à pompe, et condamné à 12 mois de prison avec sursis.

Enfant étranglé à Mahina : le père mis en examen pour assassinat

Dimanche 30 octobre, un enfant de 3 ans est décédé, étranglé par son père, qui a reconnu les faits. Un acte prémédité depuis plusieurs semaines. Dans un communiqué, le procureur de la République a indiqué que le père avait été mis en examen pour assassinat. Ce dernier, qui encourt la réclusion criminelle à perpétuité, a été placé en détention provisioire.

Fibre : Viti dénonce à nouveaux les coûts imposés par Onati

Viti a déjà déposé plainte auprès de l’autorité polynésienne de la concurrence en 2021, puis une deuxième au mois de Juin dernier. L’opérateur compte...

Un juge d’instruction de Papeete interdit d’exercice et muté d’office

Une information révélée par nos confrères de Tahiti Infos. Un juge d'instruction de Papeete a été sanctionné le 12 octobre dernier par le Conseil supérieur de la magistrature pour plusieurs fautes disciplinaires. Il a été muté d'office et interdit d'exercer ses fonctions.

Affaire JPK : la chambre de l’instruction confirme la mise en examen de Francis Stein

Nos confrères de Tahiti Infos indique la confirmation de la chambre de l'instruction, ce mardi, de la mise en examen pour meurtre de Francis Stein dans le cadre de l'information judiciaire portant sur la disparition du journaliste Jean-Pascal Couraud en 1997.

Un trafic international de cocaïne démantelé en Polynésie devant les assises de Paris

La drogue était convoyée en voilier sur les eaux du Pacifique : onze personnes soupçonnées d'avoir participé à un trafic international de cocaïne entre l'Amérique du Sud et l'Océanie sont jugées à partir de lundi devant la cour d'assises de Paris.

Mondial au Qatar : Reynald Temarii dément toute corruption

"Je n’ai jamais fait l’objet d’un quelconque pacte de corruption dans ma vie", a martelé Reynald Temarii, lors d’une conférence de presse au côté...

Paea : le tribunal dit stop aux rejets d’eaux usées dans le lagon

Fin 2021, l'association La Planète brûle avait demandé à la commune de Paea de mettre fin au déversement dans le lagon des eaux polluées...

Bora Yes : l’occupation temporaire du domaine public annulée

Le tribunal administratif a annulé ce mardi l'arrêté de décembre 2021 accordant à la société Bora Yes une autorisation d'occupation temporaire d’emplacements du domaine...

La concession de l’aéroport de Tahiti-Faa’a encore annulée

Dans sa décision du mardi 18 octobre, le tribunal administratif saisi en référé annule la procédure de passation de la concession de l’aéroport de Tahiti Faa’a au groupe Vinci. Egis et la CCISM, qui contestaient cette attribution, pourraient ainsi obtenir un nouvel appel d'offre de l'État, et la relance totale d'une procédure vieille de douze ans.

Sixième renvoi pour le procès du docteur Théron

Sixième renvoi pour le procès du docteur Théron, poursuivi pour violences contre un clerc d'huissier -qui s’était rendu à son domicile pour lui signifier un dépôt de plainte- ayant entrainé 8 jours d'ITT et pour avoir agressé verbalement des gendarmes, en septembre 2021.

Affaire de la SEP : 5 ans de prison requis contre Auroy, Haddad et Meuel

Le parquet a prononcé ses réquisitions dans l'affaire de la SEP, dont le procès a commencé le 10 octobre après deux renvois. Le procureur, Hervé Leroy, a requis des peines de prison ferme contre plusieurs prévenus, dont Karl Meuel et Hubert Haddad, respectivement ex-directeur de la SEP et patron du groupe 2H. Le parquet demande à la cour de les condamner à cinq ans de prison dont une année avec sursis probatoire pendant trois ans, ainsi qu'à une obligation de payer une amende de 17,8 millions de Fcfp.

VE'A / JT