SOCIÉTÉ

Vidéos - Grève à la DTT : plus d'examens du permis jusqu'à nouvel ordre


Mardi 4 Décembre 2018 à 08:18 | Lu 1297 fois

SOCIAL - (Mise à jour) Aucun accord n'a été trouvé lundi. La grève a donc débuté sur les 5 sites de la direction des transports terrestres.


Crédit Tahiti Nui Télévision
Crédit Tahiti Nui Télévision
Pas d'examen du permis de conduire ce mardi... La grève a démarré à la direction des Transports terrestres (DTT).  Elle est effective sur les 5 sites : le bâtiment hébergeant la direction générale, le bâtiment hébergeant la section des permis de conduire, le site de départ des épreuves pratiques du permis de conduire à Pirae, le site des contrôles techniques et des épreuves plateau du permis de conduire des deux roues, l'antenne de la DTT à Uturoa (Raiatea). "Il n'y a plus d'examen du permis de conduire, c'est suspendu jusqu'à nouvel ordre, il n'y a plus de délivrance de carte grise. Les gens qui vendent leur véhicules etc. ne peuvent pas venir déposer les papiers, ne peuvent pas arrêter leurs assurances. Les examens dans les îles : l'inspecteur en déplacement a suspendu ses examens...", détaille Jean-Gabriel Rousseau, le représentant du personnel A Ti'a i Mua.

Ce mardi, les élèves de 4 auto-écoles devaient passer leur examen. Les candidats, plus d'une vingtaine, n'ont donc pas pu passer leur permis.  "Ça peut être problématique pour certaines personnes qui attendent le permis pour travailler. Il y a beaucoup de gens qui ont passé leur code il y a un moment. Il risque d'avoir leur code qui périme... Oui ça peut être problématique pour certaines personnes", admet Marsot Clément, inspecteur. Mercredi, une trentaine de candidats seront impactés. Les dossiers vont être rendus aux auto-écoles qui devront reprogrammer les passages de leurs élèves pour l'examen. 

> "On demande qu'on nous écoute"

En vidéo, l'interview de Jean-Gabriel Rousseau, le représentant du personnel A Ti'a i Mua. 

Des négociations se sont tenues lundi après-midi au ministère de l’Equipement avec les deux syndicats qui ont déposé un préavis de grève. Mais aucun accord n’a pu être trouvé."On a déposé un préavis de grève mercredi dernier. Nous avons été reçus seulement hier lundi par notre ministre pour entamer des négociations qui ont tourné court parce que nous étions là bas pour exprimer le mal-être général des agents de la direction Transports terrestres, c'est pour ça qu'il y a une majorité de grévistes aujourd'hui. (...) On demande qu'on nous écoute et hier soir on n'a pas voulu nous écouter." 
Le principal point de conflit concerne le management de la directrice de la DTT vivement dénoncé par les syndicats. 
 
Près de 90% des salariés de la DTT sont en grève. Pour l'instant, aucune nouvelle rencontre entre les grévistes et le ministère n'est prévu. 

> "J'ai l'impression que c'est un problème personnel"

En vidéo, l'interview de René Temeharo, ministre des Transports terrestres

Le ministre des Transports terrestres René Temeharo a réagi. Pour lui, "on mélange tout et n'importe quoi" : "j'attends de voir quelle est la situation exacte et nous verrons avec les syndicats quand se revoir. (...) Je pense qu'il y a un malentendu. J'ai même l'impression qu'il y a un problème personnel au niveau de quelques uns de l'encadrement qui avaient des habitudes et qui sont bousculés."  


Rédaction web 







Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 9 Décembre 2018 - 16:16 Du troc pour un Noël autrement

SOCIÉTÉ | Miss France 2019 | Hura tapairu 2018 | FAITS DIVERS | CULTURE | BUZZ | MONDE | SPORT | POLITIQUE | HEIVA 2018 | Hawaiki Nui | Beach soccer | Tahiti Pro Teahupoo | Digital Festival Tahiti | Mister Tahiti | Festival des îles | RECORD DU MONDE UKULELE | FenuaHeroes | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | VA'A PORTRAITS | TAHITI VA'A 2018