SOCIÉTÉ

Vidéos - Des pompiers formés pour des opérations en milieu périlleux


Jeudi 26 Janvier 2017 à 16:06 | Lu 2999 fois

SÉCURITÉ - Ce jeudi des sapeur pompiers se sont prêtés à un exercice de sauvetage en milieu périlleux : l'évacuation d'un blessé à bord du cargo mixte Aranui 5. L'actualité des derniers jours nous a montré la nécessité de ces formations pour pouvoir porter assistance aux sinistrés.


Sapeurs pompiers et secouristes ont prêté main-forte au cours de 22 opérations de sauvetage le week-end dernier. Des missions déployées en urgence. Sans ces spécialistes, 35 personnes n'auraient peut-être pas pu être sauvées à la Punaruu. "Ce sont 35 personnes qui se retrouvent isolées avec une rivière qui est fortement en crue. Si on n'avait pas eu cette capacité de projection avec des personnes spécialisées, peut-être qu'on n'aurait pas eu les moyens de les sauver. On avait des personnes à mobilité réduite, en fauteuil roulant, on avait des bébés...", raconte Frédéric Poisot, directeur de cabinet du haut-commissaire. 

Ce jeudi, en exercice, les sapeurs-pompiers ont utilisé des techniques de montagne. "On s'est mis à un centre de secours, on nous a appelés. On nous a dit il y a une intervention à tel endroit. On arrive : il y a une victime. Elle est maquillée, elle crie, elle demande des secours, il y a des témoins. À partir de là, le chef d'unité GRIMP qui coordonne l'opération a lancé ses sauveteurs en formation pour faire des techniques de corde et évacuer les victimes en civière soit avec des tyroliennes, soit avec du secours en paroi", explique le lieutenant Guy Pourchot, chef du centre national de formation GRIMP et référent technique national de secours en milieux périlleux. 
"Il faut développer de la compétence de recherche d'ancrage c'est-à-dure là où ce n'est pas prévu puisque le but c'est que nous arrivions sur des situations complexes. Il faut trouver l'endroit qui va bien."

Cette équipe de secouristes est la 3e unité spécialisée formée au fenua. Une 4e unité sera prochainement mise en place. Elle sera compétente pour lutter contre des risques chimiques.
Rédaction web avec Thomas Chabrol 

Frédéric Poisot, directeur de cabinet du haut-commissaire


Lieutenant Guy Pourchot, chef du centre national de formation GRIMP et référent technique national de secours en milieux périlleux








Dans la même rubrique :
< >

SOCIÉTÉ | TAHITI VA'A 2017 | VA'A PORTRAITS | FenuaHeroes | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | HawaikiNuiVaa2017