SOCIÉTÉ

Vidéo - Vairao se prépare à accueillir le navire Paul Gauguin


Mercredi 28 Février 2018 à 16:44 | Lu 603 fois

TOURISME - Les croisiéristes du Paul Gauguin débarqueront désormais à Vairao une fois par mois. La première escale d’une journée est prévue le 6 juillet. Un comité du tourisme de Taiarapu Ouest a été mis en place pour organiser l’accueil et les activités en faveur des croisiéristes. Ce mercredi matin, tous les acteurs concernés par ce projet se sont réunis à Vairao, pour faire un bilan d’étape.


Archives Tahiti Nui Télévision
Archives Tahiti Nui Télévision
44 ans après le paquebot France, Vairao renoue avec le tourisme de croisière. Le 6 juillet prochain, les 332 passagers du Paul Gauguin débarqueront, non pas à la plage Maui, mais au quai de Vairao, en face de la mairie. La volonté des élus est d’impliquer les trois communes de Toahotu, Vairao et Teahupoo dans ce projet, initié en 2016 par le Pays.

À son arrivée à la presqu’île, le Paul Gauguin jettera l’ancre à l’intérieur du lagon et les croisiéristes débarqueront au quai de Vairao qui sera rénové. "Pour le moment, le territoire nous aide à hauteur de 7 millions de Fcfp pour rénover les toilettes, mettre la passerelle (...) Pour le moment, ça ne coûtera que 7 millions. Mais pour l'avenir, ils nous ont octroyé 100 millions, que nous allons très bien gérer. (...) Je pense qu'il faut aller par étape, voir comment ça se passe, comment les touristes circulent sur le quai, avant de mettre des structures définitives", estime Annick Paofai, présidente du comité du tourisme de Taiarapu Ouest 

En charge des activités organisées autour de l’arrivée du Paul Gauguin, le comité du tourisme de Taiarapu Ouest met en place trois jours de festivités. La commune de Toahotu se charge de l’artisanat, celle de Teahupoo des sports traditionnels et celle de Vairao de l’accueil des croisiéristes. Si tout semble être prêt, il manque encore des guides touristiques pour la visite des vallées et des transporteurs terrestres. "À l'heure actuelle, on a plein de jeunes qui viennent nous rencontrer pour qu'on les informe sur les métiers du tourisme (...) On leur dit ce qui pourrait marcher, pas marcher. Il ne faut pas investir bêtement. Moi, le conseil que je leur ai donné c'est de commencer petit. Il faut aller doucement", conseille Annick Paofai qui n'hésite pas à orienter les jeunes vers le transport terrestre et le métier de guide. 

Si l’expérience du Paul Gauguin à Vairao s’avère concluante, un autre paquebot se dit prêt à faire escale, à Vairao.

Rédaction web avec Thierry Teamo

Annick Paofai, présidente du comité du tourisme de Taiarapu Ouest








Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 19 Octobre 2018 - 16:57 Tourisme : Tahiti fait les yeux doux aux Canadiens

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | CULTURE | HEIVA 2018 | BUZZ | MONDE | SPORT | POLITIQUE | Digital Festival Tahiti | Hawaiki Nui | Tahiti Pro Teahupoo | Mister Tahiti | Festival des îles | RECORD DU MONDE UKULELE | FenuaHeroes | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | VA'A PORTRAITS | TAHITI VA'A 2018