CULTURE

Vidéo - Une exposition renversante à la galerie Winkler


Jeudi 15 Novembre 2018 à 14:38 | Lu 5208 fois

PHOTOGRAPHIES - Une exposition photo dans deux lieux. La galerie Winkler et la boutique Hinano présentent "Otherside". 12 photographes ont exploré à travers leur regard la thématique de "l’autre côté". Résultat : des photos qui se répondent et nous amènent à porter un double regard l’instant d’un cliché.


De l’autre côté il y a la nuit et le jour, l’ombre et la lumière, l’intime face à l’immensité, la profondeur du noir et la magie de la couleur, l’horizon et sa ligne de fuite... Autant de points de vues qui rassemblent autour d’une trentaine de clichés saisissants de vérité dans la nouvelle exposition de la galerie Winkler.  L’exposition "Otherside" est une invitation pour découvrir dans deux lieux distincts, la complémentarité de plusieurs clichés. Sur les murs de la galerie Winkler et dans la boutique de prêt-à-porter Hinano. Deux espaces pour exprimer de deux façons un regard artistique.

"L'idée est de créer des passerelles entre des univers différents et de démocratiser la photo qui est devenue l'un des arts majeurs de l'art contemporain. Les photographes ont dû mettre dans leur travail cette dualité entre le dessus et le dessous, entre le devant et le derrière... Et selon leur sensibilité, ils ont exprimé quelque chose de différent" explique Vaiana Drollet, directrice de la galerie Winkler.

(Crédit photo : Tim McKenna)
(Crédit photo : Tim McKenna)
12 photographes participent à cette exposition collective : Kim Akrich, Kirvan Baldassari, Gregory Boissy, Winston Cholet, Killian Domingo, Denis Grosmaire, Tamanui Guiral, Tim Mckenna, Lucien Pesquié, Rava Ray, Stephan Thiéblemont et Danee Hazama. Ce dernier a braqué son objectif dans le désert du Nevada pour évoquer "the Otherside". Dans un univers surréaliste, l’artiste a cherché la lumière de l’autre côté de la poussière : "'Otherside' c’est comme le recto verso. Par exemple, si on pense à Tahiti, c’est le vert et le bleu, le lagon et la végétation. Mais je pense que l’autre côté, ça peut être au chose, ailleurs de l’autre côté du monde… et pourquoi pas le désert… Et c’est comme ça que mon choix s’est fait et que j'ai choisi le festival du Burning Man en plein désert dans le Nevada. C'est un endroit quasi surréaliste, fantasmasgorique".

Lucien Pesquié a lui choisi de prendre en photo toute une série de variétés de tipaniers : "Une photo en couleurs, une en noir et blanc, une autre avec un bouquet complet, une autre avec un autre où il manque des fleurs... ".

L’exposition "Otherside" est à découvrir jusqu’au 27 novembre. L'entrée est libre et ouverte à tous.
 
Rédaction web avec Thomas Chabrol et Naea Bennett








Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 20 Janvier 2019 - 13:44 Succès pour la 2e Nuit de la lecture à Tahiti

SOCIÉTÉ | Miss France 2019 | Hura tapairu 2018 | FAITS DIVERS | CULTURE | BUZZ | MONDE | SPORT | POLITIQUE | HEIVA 2018 | Hawaiki Nui | Beach soccer | Tahiti Pro Teahupoo | Digital Festival Tahiti | Mister Tahiti | Festival des îles | RECORD DU MONDE UKULELE | FenuaHeroes | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | VA'A PORTRAITS | TAHITI VA'A 2018