SOCIÉTÉ

Vidéo - Un nouveau navire Aranui pour 2022, consacré aux croisières


Jeudi 10 Janvier 2019 à 11:44 | Lu 665 fois

TRANSPORT - La Compagnie Polynésienne de Transport Maritime espère pouvoir mettre en service un nouveau navire, l'Aranui VI, d'ici 2022.


L'Aranui V a pris le départ pour l'île de Pitcairn ce jeudi matin, pour la première fois. "En moins de 3 semaines, le voyage était complet. On a dû programmer un deuxième voyage. (...) le deuxième voyage de cette année se fera le 21 mars. Ensuite on aura un autre voyage en 2020", explique Philippe Wong, président de la Compagnie Polynésienne de Transport Maritime  (CPTM). 215 passagers ont donc embarqué ce jeudi, en majorité des Australiens et Neo-zélandais. Quelques Américains, Canadiens, et des Français font également partie des voyageurs.

La préparation de ce voyage a duré deux ans. "Il fallait s'organiser. On a envoyé deux équipes sur place. La première pour vérifier la faisabilité et une deuxième équipe un peu plus technique : un capitaine et un guide pour faire du repérage sur les futures excursions. (...) On voulait avoir un voyage à l'international (...) Pitcairn était intéressant. Tous les navires ne peuvent pas y aller (...) Et il y a cette histoire avec les Polynésiens qu'il était intéressante de remettre au goût du jour."  

En vidéo, l'interview de Philippe Wong, président de la CPTM

La société souhaite développer ses croisières. A tel point qu'un autre navire, l'Aranui VI, pourrait prendre la mer d'ici 2022. "L'objectif, c'est de mettre en place un nouveau navire qui serait uniquement passagers, donc un paquebot avec du personnel local, polynésien, des îles de préférence, et qui ferait 22 à 30 rotations par an sur plusieurs destinations mais qui serait autonome. L'Aranui 5 continuera les Marquises et celui-là aura la flexibilité de ne pas transporter de marchandises. (...) On a préféré se détacher de cette contrainte et rester 100% passagers pour faire beaucoup plus d'itinéraires et garder une bonne souplesse."

Ce nouveau navire comporterait environ 150 cabines soit une capacité de 300 passagers et 130 membres d'équipage. Les études techniques ont démarré depuis plus de 2 ans. L'amateur est en attente de la défiscalisation et espère une mise en service en 2022 en comptant "à peu près 3 ans de construction" du bateau. L'investissement pour ce nouveau navire est "de l'ordre de 7 milliards de Fcfp". 

​Rédaction web (Interview Sophie Guébel)







Dans la même rubrique :
< >

Mardi 22 Janvier 2019 - 14:23 C’est parti pour 19 jours de soldes

SOCIÉTÉ | Miss France 2019 | Hura tapairu 2018 | FAITS DIVERS | CULTURE | BUZZ | MONDE | SPORT | POLITIQUE | HEIVA 2018 | Hawaiki Nui | Beach soccer | Tahiti Pro Teahupoo | Digital Festival Tahiti | Mister Tahiti | Festival des îles | RECORD DU MONDE UKULELE | FenuaHeroes | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | VA'A PORTRAITS | TAHITI VA'A 2018