POLITIQUE

Vidéo - Tuamotu : Annick Girardin annonce l'augmentation de l'enveloppe Fonds vert pour la Polynésie


Jeudi 25 Janvier 2018 à 18:32 | Lu 167 fois

VISITE OFFICIELLE - C’est dans un atoll des Tuamotu qu’Annick Girardin a passé la journée de jeudi. La ministre des Outre-mer souhaitait évaluer la préparation des îles basses au réchauffement climatique et à ses conséquences… Arutua l’a conquise : pour elle, l’île fait figure d’exemple en la matière.


Crédit : Tahiti Nui Télévision
Crédit : Tahiti Nui Télévision
C’est un accueil très chaleureux qu’a reçu Annick Girardin à Arutua, chef lieu des Tuamotu. Un atoll paradisiaque… pourtant, il y a un an, en février dernier, il était touché par une séquence dépressionnaire exceptionnelle. Le village de Rautini était à moitié inondé après la destruction des berges par la forte houle. Un déchaînement climatique loin des images de lagons tranquilles que nous pouvons avoir, et qui a ravivé de mauvais souvenirs : 30 ans auparavant, l’Etat avait construit un abri de survie suite au passage du cyclone Orama qui avait fait 1 mort. Ici, c’est la mairie qui sert d’abri. Elle peut accueillir 300 personnes. Soit un peu moins de la moitié des habitants. 
 
Annick Girardin le souligne : Il y a encore trop d’atolls qui n’ont pas d’abris. Il faut aller plus vite. Sécuriser les populations face au dérèglement climatique est l’une des priorités du gouvernement Macron selon la ministre.
7 milliards ont été investis par les autorités pour construire ou mettre aux normes les bâtiments de sécurité entre 2008 et 2014. Mais il reste encore 27 abris à construire pour un coût équivalent.

Autre annonce : l’augmentation de l’enveloppe dévolue au fonds vert pour le fenua. "La ministre a appuyé le fait que le fonds sera élargi aux Outre-mer mais aussi doublé au niveau des moyens. c'est une excellente nouvelle. Et deuxièmement, on ne va pas se limiter à ce fonds vert qui est un premier pas important de prêt à taux zéro, mais qu'on peut encore aller plus loin pour aider nos îles sur toutes les questions de  budget d'adaptation pour permettre aux îles de se préparer à la question du changement climatique", a réagi Maina Sage. 

Annick Girardin a salué les initiatives de la commune en matière de sécurisation des populations mais également en matière d’énergies bleue. Elle assure que ses discours s'accompagneront d'actes. Une chose est sûre, la population attendait beaucoup de cette visite... un baptême réussi. 

Avec Laure Philiber 
 
La ministre est l'invitée de notre journal ce jeudi soir 








Dans la même rubrique :
< >

SOCIÉTÉ | VA'A PORTRAITS | FAITS DIVERS | POLITIQUE | CULTURE | BUZZ | MONDE | SPORT | RECORD DU MONDE UKULELE | FenuaHeroes | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | HawaikiNuiVaa2017