CULTURE

Vidéo - Tifaifai : peu d'optimisme quant à la transmission du savoir-faire


Samedi 13 Octobre 2018 à 11:05 | Lu 869 fois

EDITO – "Tifaifai : selon vous, la transmission du savoir-faire est-elle assurée ?" Vos réponses à notre question de la semaine sont peu optimistes. Le point avec notre journaliste Jeanne Tinorua-Tehuritaua.


Avec la tenue du 20e salon du tifaifai à la mairie de Papeete jusqu’à mercredi et du 1er festival international du tifaifai à la mairie de Punaauia ce week-end, nous avons voulu savoir si, selon vous, la transmission de ce savoir-faire est assurée. En marge de ne pas avoir passionné les foules, le sujet a laissé les quelques intéressés peu optimistes, même s’ils reconnaissent qu’en matière de transmission, nos mama sont, pour la plupart, disposées à partager leur savoir-faire. C’est plutôt du côté des jeunes que l’intérêt est moins présent.
Pour palier cela, une internaute propose l’ouverture d’écoles de tifaifai. Un projet qui malheureusement a du mal à aboutir, notamment à cause de la charge de travail que représente ce type d'ouvrage. Cela peut varier de 2 semaines à plusieurs mois, selon la complexité et la taille. 

>>> Lire aussi : Le premier festival international du tifaifai aura lieu à Tahiti du 12 au 14 octobre
 
Le tifaifai représente pourtant une manne financière non négligeable. En effet, si les prix débutent à 20 000 Fcfp pour un modèle des plus basiques, ils peuvent aussi atteindre des sommets, jusqu’à plus de 200 000 Fcfp, suivant la finesse de la couture main et la créativité. D’ailleurs, il y a quelques années, le tifaifai d’importation arrivé tout droit d’Indonésie a bien essayé de concurrencer le vrai tifaifai polynésien. Tentative qui s’est traduite par la montée au créneau des associations artisanales locales. Mais le tifaifai est un patrimoine culturel transmis de mère en fille avant d’être une activité commerciale.
 
>>> Lire aussi : Transmission de savoir-faire et prix abordables au salon du Tifaifai
  
À l’époque, cette étoffe était le premier choix de cadeau que l’on offrait traditionnellement pour des occasions spéciales, comme une cérémonie de mariage. On enveloppait les jeunes époux d’un tifaifai pour marquer leur union. Aujourd’hui, on le voit surtout dans les hôtels qui proposent des mariages polynésiens, et dans nos îles où cette tradition est encore bien présente.
 
 
 Rédaction Web avec Jeanne Tinorua-Tehuritaua







Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 13 Décembre 2018 - 10:11 En images : le gala du Conservatoire

SOCIÉTÉ | Miss France 2019 | Hura tapairu 2018 | FAITS DIVERS | CULTURE | BUZZ | MONDE | SPORT | POLITIQUE | HEIVA 2018 | Hawaiki Nui | Beach soccer | Tahiti Pro Teahupoo | Digital Festival Tahiti | Mister Tahiti | Festival des îles | RECORD DU MONDE UKULELE | FenuaHeroes | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | VA'A PORTRAITS | TAHITI VA'A 2018