SOCIÉTÉ

Vidéo - Te Rima O Te Here organise des réunions d'information pour les futurs évasanés


Mercredi 10 Octobre 2018 à 10:38 | Lu 1289 fois

INVITÉE DU JOURNAL - Depuis 2016, l'association Te Rima o te Here aide à la prise en charge de malades évacués en métropole. À l'origine de cette initiative : Hereata Toti. La présidente de l'association était invitée sur le plateau de Tahiti Nui Télévision ce mardi soir.


L'association Te Rima o te Here a pour but d'accompagner et de soutenir les patients polynésiens et leur entourage. À l'origine de cette initiative : Hereata Toti. "En 2016, j'ai visité des patients dans les hébergements, et je me suis rendue compte que notre population était laissée pour compte, et j'ai donc décidé de montrer l'association".
Entre une mère assistante sociale pendant 13 ans, et ayant eu elle-même des problèmes de santé petite, il était important pour la jeune femme de venir en aide aux malades évasanés : "Ce qui me pousse à agir aujourd'hui, c'est mon éducation, on m'a inculqué des valeurs d'aide et de partage".

>>> Lire aussi : Te Rima O Te Here au chevet des malades polynésiens en métropole 

Les actions d'intervention de l'association se déclinent en quatre axes d'intervention : humain et matériel avec le soutien psychologique lors de l'arrivée des patients en métropole et une distribution de produits de première nécessité ; un soutien administratif ; un soutien financier selon les situations des patients. Et le dernier axe concerne le secteur de la communication  afin que "le lien familial ne se brise pas malgré la distance (...) La communication est très importante, surtout lorsque les personnes sont seules dans une chambre".

Crédit photo : page Facebook @terimaotehere
Crédit photo : page Facebook @terimaotehere

> Une réunion d'information organisée ce mercredi

Comme l'explique Hereata Toti, la plus grande difficulté pour les patients en métropole, c'est la solitude. Ils ressentent une grande détresse : "D'apprendre sa maladie le lundi et de prendre l'avion le mercredi, c'est quelque chose que personne ne devrait vivre sur terre. C'est une déchirure de partir aussi loin. Sans pouvoir ensuite appeler sa famille pour dire que l'on est bien arrivé". Malgré des moyens financiers limités, Hereata est confiante quant à l'avenir de l'association :  "On a peu de moyens, mais une grande volonté et une persévérance pour notre peuple. On a eu 4 000 euros de dons".

Une réunion d'information sur les évasanes, ouverte à tous, sera organisée ce mercredi 10 octobre, au Sacré-Cœur d'Arue à partir de 19 heures. Des réunions supplémentaires seront aussi organisées dans d'autres communes.

Plus d'informations sur la page Facebook de l'association Te Rima o te Here.

Rédaction web







Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 14 Novembre 2018 - 14:01 À Manihi, vivre du tourisme n’est pas évident

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | CULTURE | HEIVA 2018 | BUZZ | MONDE | SPORT | POLITIQUE | Hawaiki Nui | Beach soccer | Tahiti Pro Teahupoo | Digital Festival Tahiti | Mister Tahiti | Festival des îles | RECORD DU MONDE UKULELE | FenuaHeroes | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | VA'A PORTRAITS | TAHITI VA'A 2018