CULTURE

Vidéo - Sarah Miller, la célèbre tatoueuse invitée d'honneur du Polynesia Tatau


Samedi 10 Novembre 2018 à 14:44 | Lu 684 fois

ÉVÈNEMENT - Le festival Polynesia Tatau fermera ses portes ce dimanche 11 novembre. Une cinquantaine d’artistes participent à cette convention du tatouage. Parmi eux, une pointure venue des États-Unis, Sarah Miller, invitée d’honneur de ce rendez-vous annuel. Une artiste accomplie qui découvre Tahiti pour la première fois.


Sarah Miller est une pointure dans le monde du tatouage international. Diplômée avec mention à l’institut d’art de Pittsburgh aux États-Unis, la jeune femme découvre le tatouage il y a 14 ans grâce à Alex Branwin alias Ashley Claypool, un artiste de renom. Aujourd’hui, plus qu’une passion, le tatouage pour Sarah est devenu un art de vivre, une ouverture sur le monde.

>>> Lire aussi : Polynesia Tatau : une cinquantaine de tatoueurs attendus

"J'adore tatouer. Au-delà de la création artistique, le tatouage me donne l'opportunité de voyager dans des endroits où jamais je n'aurai cru aller un jour, comme Tahiti. Le tatouage m'ouvre tellement de portes ! Je remercie Dieu pour tout ce qu'il m'offre dans la vie" explique la tatoueuse.

(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)
(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)
Dans cet art d’origine polynésienne, Sarah Miller se démarque par son style avec une préférence pour les portraits et la reproduction de photographies réalistes : "Je pense que le tatouage, aujourd'hui, a gardé le côté traditionnel. C'est ce qui fait la beauté de cet art. Maintenant, en y rajoutant une certaine signification, c'est une nouvelle façon de raconter son histoire et une belle façon de se connecter à l'énergie du mana".

L'artiste s’inspire des grands peintres de l’Antiquité comme Jacques-Louis David ou Alphons Mucha, ainsi que des tatoueurs tels que Nikko Hurtado, Jeff Gogue ou encore Dimitriy Samohin, des références dans le domaine. 

"Je me sens en paix et cela m'inspire beaucoup pour tatouer"

Estelle Anania et Sarah Miller (Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)
Estelle Anania et Sarah Miller (Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)
​Sa présence à la 6e édition de la convention Polynesia Tatau  est une aubaine pour les Polynésiens, tatoueurs comme tatoués. Sarah Miller ne réalise qu’un seul tatouage par jour, et tatoue surtout de grosses pièces. Une fois lancée, plus rien ne peut arrêter sa machine : "Quand je sens cette harmonie avec cette terre, l'air, l'eau et cet environnement, je suis vraiment excitée. Je n'avais pas ressenti cela depuis longtemps. Je me sens en paix et cela m'inspire beaucoup pour tatouer".

Outre le tatouage, Sarah Miller s’est également lancée dans la bande dessinée avec un premier chef-d’œuvre sorti en 2014 intitulé "Valkyries Wode".
 
Rédaction web avec Brandy Tevero







Dans la même rubrique :
< >

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | CULTURE | HEIVA 2018 | BUZZ | MONDE | SPORT | POLITIQUE | Hawaiki Nui | Beach soccer | Tahiti Pro Teahupoo | Digital Festival Tahiti | Mister Tahiti | Festival des îles | RECORD DU MONDE UKULELE | FenuaHeroes | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | VA'A PORTRAITS | TAHITI VA'A 2018