MONDE

Vidéo - Salon de l'agriculture à Paris : une médaille d'argent pour la Polynésie


Vendredi 2 Mars 2018 à 15:44 | Lu 669 fois

MÉTROPOLE - Les médailles, tant attendues par les producteurs ultra-marins ont enfin été décernées au salon de l’agriculture. Déception pour les Polynésiens, la médaille d’or ne sera pas encore pour cette année, ce sont les Antillais qui ont tout raflé pour ce qui concerne le rhum. Mais la Polynésie est fière : un producteur de rhum a été honoré d’une médaille d’argent pour la deuxième année consécutive.


Crédit : Tahiti Nui Télévision
Crédit : Tahiti Nui Télévision
Cette année au Salon de l'agriculture de Paris, les médailles d'or sont presque toutes allées aux Antillais. Les rhums de la Caraïbe ont tout raflé. Tahiti se contentera de l’argent. Mais or ou argent, une médaille est une médaille et elle est déjà une reconnaissance pour le travail accompli.
"C'est déjà un honneur. On est sur le podium. Ça nous montre où on se situe par rapport aux autres",  se réjoui David Moux, producteur du Rhum Tamure. 
 
Les visiteurs du salon qui ont goûté le rhum polynésien sont en tout cas très satisfaits : "Il est super bon. On sent bien la vanille", remarque une jeune femme. 
 
Mais comment sont sélectionnés les lauréats ? "C'est un acte volontaire des producteurs que de participer à ce concours. Ensuite, il y a des sélections en amont, sur le terrain, où ils font des prélèvements sur les productions de l'année. Ils sont examinés par un jury composé à la fois de consommateurs et de professionnels avertis", explique Florianne Ravard maîtresse de cérémonie remise des prix.
 
Yvette Temauri, la présidente de la Chambre d'agriculture est heureuse de la médaille d'argent de David Moux : "C’est un honneur pour le Pays. On en est fiers. Et on encourage les autres à aller plus loin pour les années à venir".
Pour elle, le Salon est une réussite pour le fenua : "C’est une réussite pour la Polynésie que d’être à ce salon. Cette année nous avions plus d’exposants que les années précédentes. Ils étaient quatorze. De plus nous avons souhaité mettre nos élèves en avant. On pousse nos enfants à travailler la terre. Grâce à cette expérience ils ont une ouverture d’esprit supérieure."


Rédaction web avec ​Christian Bonardel / Carlo Carboni

Le reportage







SOCIÉTÉ | Miss France 2019 | Hura tapairu 2018 | FAITS DIVERS | CULTURE | BUZZ | MONDE | SPORT | POLITIQUE | HEIVA 2018 | Hawaiki Nui | Beach soccer | Tahiti Pro Teahupoo | Digital Festival Tahiti | Mister Tahiti | Festival des îles | RECORD DU MONDE UKULELE | FenuaHeroes | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | VA'A PORTRAITS | TAHITI VA'A 2018