TNTV - Actualité, news, replay et direct live de Polynésie


Vidéo – S’il est élu, Moetai Brotherson quittera le conseil municipal de Faa’a


TERRITORIALES 2018 – Le député de la Polynésie et candidat aux territoriales dans la troisième section avec le Tavini Huira’atira était sur le plateau du JT mardi soir.


Une délégation du Forum du Pacifique est en visite au fenua pour faire le point sur le déroulement des opérations de vote en Polynésie. Ce qui peut paraître étonnant est que cette délégation a été invitée par le haut-commissaire, représentant de l’Etat, alors que la France n’est pas membre du Forum. Pensez-vous qu’il y a d’autres objectifs à cette mission ?
 
C’est une des questions qui se posent effectivement. Nous avons dit à l’entrée de la Polynésie au forum que c’était une démarche téléguidée par la France. Ce genre de visite, à l’invitation du haut-commissaire et non pas du gouvernement, semble venir prouver ce que nous avancions à l’époque. Ce n’est pas la seule question que l’on peut se poser.
On peut aussi se demander pourquoi ils ne rencontrent pas l’ensemble des listes qui se sont présentées à ces élections puisque des informations que nous avons, ils ne vont rencontrer que le Tavini et le Tapura. Pourquoi pas le Tahoeraa, pourquoi pas Tauhiti Nena et Jérôme Gasior ? Et puis, pourquoi ne sont-ils pas venus avant le premier tour ?
 
Est-ce qu’on pourrait se dire cette mission pourrait servir les objectifs du Tavini Huira’atira ?

 
Non, j’espère que ce sont des agendas qui sont disjoints et que cette invitation ne vise pas à faire une démonstration totalement biaisée et tordue qui viendrait essayer de confondre une élection locale et un référendum.
 
Est-ce que vous craignez que les membres du Forum pourraient assimiler les résultats de dimanche à un vote pour ou contre l’indépendance ?
 
La plupart de nos frères du Pacifique ont eux-mêmes connu la colonisation et la décolonisation donc je pense qu’ils savent exactement de quoi il s’agit.
 
En tant de député, avez-vous commencé à travailler sur une éventuelle modification du code électoral ? Ou est-ce une tâche beaucoup plus compliquée qu’il n’y parait ?
 
La tâche n’est pas simple.  J’ai d’autres priorités. Je suis quelqu’un de pragmatique et de réaliste. On a bien vu depuis 2004 que les modifications du code électoral ont été effectuées à chaque fois que le mouvement indépendantiste prenait de la vitesse et toujours à l’avantage du camp non indépendantiste.
 
Où en est votre projet de texte sur la probité ? Nous avons vu qu’il y avait quelques difficultés pour le faire aboutir…
 
A le faire aboutir pas du tout. Il a été déposé le 9 mars dernier. Je prends l’avion ce soir pour Paris. En qualité de député, j’ai plusieurs projets sur le feu on va dire, dont celui-là. J’ai des rencontres prévues avec le ministère de la Justice pour parler de cette proposition de loi pour deux autres sur le nucléaire et une sur le foncier.
 
Vous êtes aujourd’hui connu pour être un homme de probité. Si vous êtes élu à l’assemblée, quel mandat choisirez-vous, celui de député ou celui de représentant à l’assemblée ?
 
Si je suis élu dimanche, j’aurais trois mandats électifs. C’est interdit par la loi donc je cèderai mon mandat de conseiller municipal à grand regret parce que c’est un mandat que j’affectionne particulièrement. Je me donnerai une période d’essai personnelle de trois mois. Pendant ces trois mois, je verrai si j’arrive à m’organiser de manière suffisamment efficace pour mener de front mon activité de député et celle de représentant parce que je suis quelqu’un d’entier et qui m’engage totalement. Si je vois que je ne peux pas être le meilleur député que je veux être et le meilleur représentant que je veux être, à ce moment-là, je cèderai ma place de représentant à quelqu’un qui pourra s’y consacrer à plein temps. (NDLR : Si Moetai Brotherson quitte son siège de représentant, la loi veut que ce soit la personne suivante sur la liste sur laquelle il était inscrit qui prenne sa place. Dans ce cas, Cécile Tevaitau-Mercier pourrait devenir représentante à l’assemblée.)




Mercredi 2 Mai 2018 à 10:36 | Lu 1523 fois






Territoriales 2018