SOCIÉTÉ

Vidéo - Retraites : l'Intersyndicale repousse la grève


Mercredi 21 Février 2018 à 13:51 | Lu 538 fois

SOCIAL - Le texte ne passera pas de suite à l'assemblée. L'Intersyndicale a donc décidé de retiré son préavis et de prévoir un nouveau mouvement plus tard, le 6 ou le 8 mars.


Crédit Tahiti Nui Télévision
Crédit Tahiti Nui Télévision
Vendredi alors qu'une partie des représentants de l'Intersyndicale était reçue par la commission  de la Santé, de la solidarité, du travail et de l’emploi de l’Assemblée, l'autre déposait un nouveau préavis de grève. Le mouvement devait prendre effet ce jeudi. 

Mais, comme annoncé par nos confrères de Radio 1, l'Intersyndicale a finalement retiré le préavis. "La loi de Pays ne pourra pas passer avant le 1er mars. Alors on s'est dit "pourquoi emmener le personnel à la grève si aucune décision sur la loi de pays n'est prise dans les 10 jours". D'un commun accord nous avons pris la décision de lever ce préavis", explique Cyril Le Gayic de la CSiP.
Un nouveau préavis pourrait être déposé pour une mobilisation le 6 ou le 8 mars. 

L'Intersyndicale n'envisage pas de marche, mais une "cessation d'activité". "On pèsera la mobilisation dans chaque entreprise ce jour-là." La mobilisation pourrait engendrer des blocages. "La CSIP est implantée dans plusieurs entreprises et je pense que l'Intersyndicale rassemble énormément d'entreprises qui peuvent mobiliser énormément de travailleurs", estime Cyril le Gayic. 

Les syndicats s'opposent à la réforme de la PSg et plus particulièrement des retraites. "Aujourd'hui il est difficile pour les travailleurs d'en supporter encore plus (...) On essaie de grignoter le fruit de 35 ans de travail." 

Mardi dans un communiqué, le ministre des Solidarités et de la Santé Jacques Raynal, a tenu à faire une mise au point.   "NON, la pension actuelle des retraités ne baissera pas et NON, la pension des futurs retraités ne passera pas de 177 000 Fcfp à 77 000 Fcfp comme l’annonce le communiqué CSTP/FO et intersyndicale, du moins si le gouvernement est en mesure de faire adopter son projet de loi du Pays alors qu’il en est encore temps", a-t-il écrit. 
 
Rédaction web avec Laure Philiber et Esther Parau Cordette

Cyril Legayic, porte-parole de la CSIP








Dans la même rubrique :
< >

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | CULTURE | HEIVA 2018 | BUZZ | MONDE | SPORT | POLITIQUE | Tahiti Pro Teahupoo | Mister Tahiti | Festival des îles | RECORD DU MONDE UKULELE | FenuaHeroes | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | VA'A PORTRAITS | TAHITI VA'A 2018