SOCIÉTÉ

Vidéo - Rentrée de l'école des jeunes sapeurs-pompiers de Pirae et Arue


Samedi 2 Décembre 2017 à 12:33 | Lu 1089 fois

PIRAE - 15 jeunes ont été sélectionnés pour faire partie de la première promotion de l'école des jeunes sapeurs pompiers des communes de Pirae et Arue. Ils ont reçu leurs tenues ce matin avant de


Crédit: Tahiti Nui Télévision
Crédit: Tahiti Nui Télévision
A deux jours de la fête de la Sainte Barbe, la fête des sapeurs-pompiers, les villes de Pirae et Arue ouvrent une école commune pour former de jeunes sapeurs-pompiers. Ce matin la première promotion a fait sa rentrée à la caserne de Pirae. Durant quatre ans, ils seront formés à ce métier exigeant. Objectif, décrocher le Brevet National de jeunes sapeur-pompier, un diplôme indispensable pour pouvoir évoluer vers le volontariat et pourquoi pas devenir sapeur-pompier professionnel. Anapa Terei s'est engagé car il voulait "sauver des vies et aider ceux qui n'ont pas forcément l'aide dont ils ont besoin". Pour Charlotte LOZAHIC c'est une opportunité qu'elle ne comptait pas laisser passer car elle  "souhaite plus tard intégrer la brigade des pompiers volontaires de Paris". 

Ces futurs pompiers ont fait leurs premiers pas aujourd’hui. La première promotion a été accueilli par les élus, puis ils ont visité ce qui sera leur centre de formation pour les 4 prochaines années, la caserne de Pirae. L’école des jeunes sapeurs-pompiers de Pirae et Arue souhaite inculquer à ses élèves les valeurs du métier. "L'école des jeunes sapeurs pompiers, c'est l'école de la vie. On attend qu'il grandissent, ce sont de jeunes adolescents qui deviennent de jeunes adultes avec toutes les valeurs qu'on défend et avec toutes les qualités qu'on peut attendre d'un pompier" nous confie Pascal Charpentier, Président de l’école de jeunes sapeurs-pompiers de Pirae et Arue.

Les cours sont programmés les mercredis après-midi et samedi matin. Cette école de jeunes sapeurs-pompiers devrait faciliter à terme, le recrutement des soldats du feu. Pour Jean-Luc Prunier, conseiller municipal de Arue et secrétaire général de l’union polynésienne des jeunes sapeurs-pompiers "le problème du recrutement des sapeurs pompiers est évident puisqu'au départ, il n'y avait pas de formation initiale. Et les école de jeunes sapeurs-pompiers permettent à de jeunes enfants qui ont entre 12 et 18 ans de se former sur quatre ans et d'avoir à la fin de leur formation un diplôme national, un brevet national dans lequel ils ont toutes les équivalences d'un sapeur-pompier volontaire, donc ils peuvent intégrer très facilement par la suite le métier de sapeur-pompier". 

La commune de Pirae compte 40 sapeurs-pompiers : 25 professionnels et 15 volontaires. Arue vient de recruter six pompiers, une équipe qui sera renforcée très prochainement par 15 volontaires.
 
 
Rédaction web avec Thierry Teamo


 

Jean-Luc Prunier, Conseiller municipal de Arue et secrétaire général de l'union polynésienne des jeunes sapeurs-pompiers


Pascal Charpentier, Président de l'école des jeunes sapeurs-pompiers de Pirae et Arue








Dans la même rubrique :
< >

Lundi 11 Décembre 2017 - 18:01 Sept cas confirmés de salmonellose

SOCIÉTÉ | TAHITI VA'A 2017 | VA'A PORTRAITS | FenuaHeroes | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | HawaikiNuiVaa2017