SOCIÉTÉ

Vidéo - Réforme des retraites : malgré le vote, le mouvement de grève continue


Vendredi 21 Septembre 2018 à 16:57 | Lu 1607 fois

SOCIAL - Ce vendredi matin, ils étaient à peine 200 place Tarahoi devant l'assemblée de la Polynésie française à se rassembler pour s’opposer à la réforme du système des retraites, qui a été votée à l'unanimité quelques heures plus tard.


La cause était déjà perdue d'avance, mais ils sont quand même venus. Ce vendredi matin, à quelques heures de l'annonce de l'adoption du texte de la réforme des retraites, environ 200 grévistes s'étaient donnés rendez-vous. Un rassemblement qui se voulait pacifiste et qui l'a été, bien loin de la forte mobilisation de mars 2018.

>>> Lire aussi : Réforme des retraites : le texte adopté par 39 voix pour

Les grévistes ne se faisaient guère d'illusion lors de leur rassemblement, mais même si la partie semblait déjà perdue d'avance, ils voulaient montrer qu'ils étaient là, et surtout, qu'ils s'opposaient au texte avant son application. Parmi les grands absents des leaders syndicaux pourtant adhérents au mouvement : Cyril Le Gayic ou encore Lucie Tiffenat. Patrick Galenon a quant à lui fait une brève apparition parmi les grévistes : "J'ai été le premier à être contre cette réforme et je le suis toujours".

Principale cible des grévistes ce vendredi matin : Angelo Frebault, leur ancien collègue, à l’origine du mouvement de mars dernier est aujourd’hui élu Tahoera’a. C'est également le seul représentant de l’opposition qui s’est abstenu. "Quand quelqu'un est né idiot, il restera idiot toute sa vie, alors je ne peux rien dire pour lui s'il a voté ça" a déclaré Mahinui Temarii,  secrétaire général du syndicat Rassemblement des travailleurs polynésiens.

>>> Voir aussi : Vidéo - PSG : Angélo Frébault veut représenter une "opposition constructive"

Malgré l’adoption de la réforme, les grévistes continueront leur mouvement. Dès la semaine prochaine, les syndicalistes poursuivront les négociations dans les secteurs concernés. "On nous a ouvert une porte avec une possibilité d'amélioration des textes avec une commission. Nous allons donc travailler à fond dans cette commission et continuer notre travail de syndicaliste"  a ajouté Vatea Heller, vice-président de la Cosac .


 
Rédaction web avec ​Jean-Baptiste Calvas et Esther Parau-Cordette







Dans la même rubrique :
< >

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | CULTURE | HEIVA 2018 | BUZZ | MONDE | SPORT | POLITIQUE | Digital Festival Tahiti | Hawaiki Nui | Tahiti Pro Teahupoo | Mister Tahiti | Festival des îles | RECORD DU MONDE UKULELE | FenuaHeroes | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | VA'A PORTRAITS | TAHITI VA'A 2018