SOCIÉTÉ

Vidéo- Réforme de la PSG : une mise en application prévue en 2019


Mercredi 6 Décembre 2017 à 17:23 | Lu 484 fois

RETRAITE - Ce mercredi, le conseil des ministres a validé le projet de loi qui vise à réformer la protection sociale généralisée.


C’est peut-être le bout du tunnel pour le gouvernement. Après plusieurs semaines de négociations avec les partenaires sociaux et patronaux, le projet de loi de réforme de la protection sociale généralise a été validé ce mercredi par le conseil des ministres.

« C’est un soulagement », a soufflé Jacques Raynal, ministre de la Santé, à l’occasion du point presse post conseil, qui a ajouté que cette réforme devenait urgente. « Ce n’est pas le gouvernement qui presse mais ce sont les comptes sociaux. Les déficits deviennent de plus en plus importants et qui, à un moment donné seront tellement profonds qu’on ne pourra plus les combler. »

Ce projet de loi a pour objectif d’assurer la pérennité du système et ainsi, éviter de revoir les pensions de retraite à la baisse.
En grande partie, le texte respecte les demandes des partenaires sociaux. La retraite reste à 60 ans mais les annuités minimums passent de 35 à 38 ans.

Point important de cette réforme : la création d’un conseil d’orientation et de surveillance des retraites. Composé des différents partenaires sociaux et patronaux, il permet de définir l’évolution sur le plan des cotisations et des paramètres pour assurer la pérennité du système de retraite et de la protection sociale. Il est prévu que le conseil se réunisse une fois par an.

Les cotisations des personnes qui bénéficient d’un emploi aidé devraient doubler. Elles passeraient de 3 à 6 %. Cette modification pourrait avoir lieu en 2018.

Les discussions autour de cette réforme se poursuivront au Conseil économique, sociale et culturel (CESC). Les représentants ont un mois pour rendre leur avis. Le texte sera ensuite envoyé pour examen à l’assemblée au mois de janvier. Si les délais sont respectés, cette réforme pourrait être mise en application courant 2019.
 
Rédaction web avec Sam Teinaore 

Jacques Raynal, ministre de la Santé


En bref

- ​Attribution de subventions de fonctionnement aux associations de jeunesse, aux associations sportives et aux Fédérations
- La conjoncture économique continue de s’améliorer au second trimestre
- Bilan de la mission du Vice-Président en métropole
- Projet de loi du Pays portant réglementation de l’investissement étranger en Polynésie française
- Projet de loi du Pays relatif aux déclarations préalables de transferts de propriété foncière
- Fonctions de notaire et d’huissier dans les îles: projets de conventions relatives aux missions de la gendarmerie nationale
- Attribution d’aides financières pour les entreprises
- Agrément d’un projet d’investissement dans le secteur de la pêche hauturière
- Transformation en prêt de l’avance en compte courant de 300.000.000 Fcfp accordée à Fenua Ma 
- La Polynésie française, lauréate du programme national PACTE avec le projet de «Développement de la filière construction en bois local » 
- Développement de de la filière caprine
- Trophées du Tourisme : remise des prix le 15 décembre
- Formation des étudiants en soins infirmiers : hausse du montant des indemnités de stages
- Subventions en faveur des collèges et lycées publics
- Attribution de subventions de fonctionnement à l’USSP, à l’USEP et l’association Hei Taina
- Acquisition d’équipements techniques pour To’atā : subvention de 26 millions Fcfp à Te Fare Tauhiti Nui







 


Tags : PSG, réforme, santé





Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 15 Décembre 2017 - 12:00 Affaire JPK : les dates clés

SOCIÉTÉ | TAHITI VA'A 2017 | VA'A PORTRAITS | FenuaHeroes | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | HawaikiNuiVaa2017