SPORT

Vidéo - Quand athlètes valides et à mobilité réduite se rencontrent


Jeudi 17 Janvier 2019 à 12:07

HANDISPORT - Pas moins de 350 élèves étaient réunis, mercredi à Fautaua, pour une matinée dédiée aux sports adaptés. Un événement organisé par l’USSP en partenariat avec la Fédération handisports et qui visait à mettre en valeur les athlètes à mobilité réduite. De nombreux valides ont participé à l’événement, mais ils ont dû se mettre en situation de handicap.


Six ateliers ont été proposés à plus de 350 sportifs en herbe. La mixité des intervenants était le leitmotiv de l’USSP, qui organisait la rencontre, mercredi matin à Fautaua. Mixité entre les élèves venant d’établissements éducatifs spécialisés, et ceux de collèges et lycées.
 
"Par contre, dans la population collège-lycée, il y a une grosse participation des élèves qui sont à besoins éducatifs particuliers, précise Thierry Rossi, le directeur adjoint de l’USSP. Ce sont des élèves qui sont dans les dispositifs Ulis et qui sont déjà en inclusion dans les établissements, en inclusion dans les cours dans les collèges et les lycées, et surtout en inclusion dans les cours d’EPS."
 
Les élèves handicapés étaient visiblement très heureux de se dépenser et de s’amuser sans retenue, que cela soit en individuel ou par équipe. Comme Tevaite. "Je m’entraîne à jouer, et ça se passe très bien. Je suis ravie !", se réjouit-elle après une partie de ping-pong.
 
Cette matinée n’aura pas été de tout repos, même pour les plus sportifs, car du côté des valides, pas question de jouer comme ça. Ils ont tous été mis en situation de handicap.
"Et c’est plus compliqué, confie Kevalani. Pour le tennis de table, on devait s’asseoir dans un fauteuil roulant."
 
"On reste sur du jeu, on touche la balle, on joue contre un adversaire, poursuit Monsieur Sucet, l’un des professeurs d’EPS présents. Là, on a simplement adapté le terrain. On a enlevé des rebonds, mais ça reste du tennis de table. Quand on joue en handisport, de toute façon, on joue en fauteuil, la balle doit toujours sortir par le fond de la table."
 
Pour les jeunes touchés par un handicap plus lourd, le boccia, sorte de jeu de pétanque adapté, était proposé. D’autres disciplines comme le kin-ball ont fait leur apparition au sein de la Fédération des sports adaptés et handisports. On retrouve aussi des épreuves de lancers assimilés à l’athlétisme et des sports de combat.
 
Rédaction web avec Davidson Bennett et Oriano Tefau






SOCIÉTÉ | Miss France 2019 | Hura tapairu 2018 | FAITS DIVERS | CULTURE | BUZZ | MONDE | SPORT | POLITIQUE | HEIVA 2018 | Hawaiki Nui | Beach soccer | Tahiti Pro Teahupoo | Digital Festival Tahiti | Mister Tahiti | Festival des îles | RECORD DU MONDE UKULELE | FenuaHeroes | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | VA'A PORTRAITS | TAHITI VA'A 2018