SPORT

Vidéo - Pour des contrôles antidopages plus sérieux durant la Hawaiki Nui


Mercredi 24 Octobre 2018 à 12:01

INVITÉ DU JOURNAL - À J-7 du lancement de la 27e édition de la Hawaiki Nui, Louis Maiotui, l'un des membres fondateurs de la célèbre compétition internationale de va'a, était invité sur le plateau de Tahiti Nui Télévision.


Qui remplacera EDT sur la plus haute marche du podium ? Réponse dans 7 jours avec la Hawaiki Nui Va'a qui se déroulera du 31 octobre au 2 novembre. Cette année, 140 équipages sont attendus. Hommes, femmes, juniors, handi va'a, locaux et étrangers devront ramer pendant 126 kilomètres aux Iles Sous Le Vent entre Huahine, Raiatea, Tahaa, et Bora Bora. Et comme chaque année, la chaîne du pays mobilise ses équipes pour vous placer au cœur du combat, grâce à la diffusion des 3 étapes en direct TV, WEB et Live-facebook. 

>>> Lire aussi : Hawaiki Nui Va’a 2018 : au cœur du combat sur TNTV

Mardi soir, Louis Maiotui, l'un des membres fondateurs de la célèbre compétition internationale de va'a était notre invité du journal. Il est revenu sur les nouveautés en terme de sécurité et son engagement environnemental.

Quel sera le dispositif pour assurer la sécurité des rameurs ? 
Nous avons une flotille de 25 bateaux d'encadrement de la course, auquel vient s'ajouter les secours médicaux, et un apport des bateaux des services de sécurité des communes. Si tout le monde joue le jeu, tout devra bien se passer.

Certaines règles de sécurité ont changé cette année. Quelles sont les plus importantes à rappeler ? Seront-elles respectées ?
Oui, elles seront respectées, du côté des clubs, des participants. Mais il faut bien rappeler aux supporters et au public qu'ils doivent respecter une distance raisonnable, en particulier sur le tronçon Raiatea-Tahaa puisqu'on reste sur le lagon. Il faut maintenir un couloir de sécurité.

La Hawaiki Nui s'ouvre de plus en plus aux rameurs étrangers. Qui va rejoindre nos rameux locaux cette année ?
Nous aurons des Chiliens, mais aussi un équipage français, un autre en provenance des Rapa Nui, des Brésiliens... 
 

La Hawaiki Nui s'engage pour l'environnement


Cette année, nous avons décidé de mettre la main à la pâte en terme de protection de l'environnement. Nous lançons un jeu (le Poly’plogging va’a, le ramassage de déchets durant la compétition, ndlr) afin que chacun préserve la nature et en particulier notre océan.

Comment la fédération tahitienne de va'a lutte-t-elle contre le dopage ?
La fédération ne peut pas tout faire. Il est vrai que des contrôles antidopage seront effectués durant la course. Mais si les tests sont sans lendemain, c'est un coup d'épée dans l'eau. Il faudrait que le dispositif législatif soit complété, et que si cela donne lieu à une sanction, qu'il y ait effectivement bien des sanctions. Si l'on fait des contrôles juste pour faire joli, cela ne sert strictement à rien.
 
Rédaction web avec Sophie Guebel

Téléchargez le programme officiel de la Hawaiki Nui Va'a 2018 :








Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 23 Juin 2019 - 00:59 Rugby : encore un trophée pour Pirae

SOCIÉTÉ | Miss France 2019 | FAITS DIVERS | CULTURE | BUZZ | MONDE | SPORT | POLITIQUE | Européennes 2019 | Pharmacies et Médecins de Garde | FenuaHeroes