SOCIÉTÉ

Vidéo - Permis de conduire : les duplicata ne mentionnent pas la date d'obtention initiale


Dimanche 8 Avril 2018 à 17:22 | Lu 4285 fois

TRANSPORT - Depuis un peu plus de deux ans, les permis de conduire passent progressivement au format « Carte de crédit ». Si vous possédez toujours votre papier rose : vous avez jusqu’en 2032 pour vous mettre aux normes… Mais la législation polynésienne prévoit que la date mentionnée sur ces nouveaux permis n’est pas la date d’obtention, mais celle où il a été refait en cas de duplicata…


Jean-Gabriel Rousseau, responsable de la section permis de conduire à la direction des transports terrestres.

Depuis 2016, le permis de conduire polynésien se met aux normes internationales. On y trouve l’estampille européenne. Son format est celui d’une carte de crédit… Un moyen de limiter les fraudes.  Vous n’avez aucune obligation de changer votre permis classique pour le nouveau avant 2032. 

Si vous devez ou souhaitez le changer et que vous avez obtenu votre permis au fenua : ce sont vos dates d’examen initiales qui apparaissent sur votre permis. Mais si vous avez obtenu votre permis à l’extérieur, ce sont les dates de l’échange qui apparaissent. Les dates originelles sont mentionnées dans la bande magnétique et lisibles uniquement par les propriétaires de lecteurs de bandes. 
"Sur le permis de conduire polynésien, nous avons une bande magnétique dans laquelle est conservé le numéro de permis de conduire originel : donc celui qui avait été obtenu dans le pays d'origine. Et nous travaillons à ce que cette date soit aussi reproduite sur le bas du permis, au dos", explique Jean-Gabriel Rousseau, responsable de la section Permis de conduire à la direction des transports terrestres.

Si la plupart des agences de location disposent d’un lecteur de bande magnétique, en cas de déplacement à l’étranger, la direction des transports terrestres recommande de circuler avec une photocopie de son permis de conduire initial. 
Quant au permis à points, il n’est toujours pas d’actualité au fenua… conducteurs métropolitains, sachez toutefois que vos infractions sont comptabilisées…  "Beaucoup de gens, en tout cas des métropolitains, demandent l'échange de leur permis de conduire contre un permis polynésien en se disant qu'en France ils n'auront pas de points. C'est totalement faux. Ils sont enregistrés en métropole en tant que conducteurs, ils ont un numéro de permis de conduire métropolitain qui est reporté dans le permis de conduire polynésien. Et quand ils commettront une infraction, ils perdront des points comme tous les autres. Au même titre que les Polynésiens qui se déplacent en métropole et qui ont des permis polynésiens. À partir du moment où ils commettent un délit, ils ont l'obligation normalement d'échanger leur permis de conduire et de toute façon, un dossier est créé virtuellement au niveau du fichier national des permis de conduire et ils perdront des points comme tous les autres. La justice communique dans les deux sens." 


Rédaction web avec Laure Philiber







Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 13 Décembre 2018 - 17:53 15 projets privés reçoivent la défiscalisation

Jeudi 13 Décembre 2018 - 17:24 Une nouvelle Clef Verte pour La Pension de la plage

SOCIÉTÉ | Miss France 2019 | Hura tapairu 2018 | FAITS DIVERS | CULTURE | BUZZ | MONDE | SPORT | POLITIQUE | HEIVA 2018 | Hawaiki Nui | Beach soccer | Tahiti Pro Teahupoo | Digital Festival Tahiti | Mister Tahiti | Festival des îles | RECORD DU MONDE UKULELE | FenuaHeroes | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | VA'A PORTRAITS | TAHITI VA'A 2018