TNTV - Actualité, news, replay et direct live de Polynésie

Vidéo - Père Joël Aumeran : "Le plus beau cadeau de Noël, c’est l’amour"



VŒUX – Le vicaire général de l’Église catholique en Polynésie, père Joël Aumeran, adresse ses vœux "de joie et de paix" en ce jour de Noël. Pour lui, "le plus beau cadeau de Noël, c'est l'amour : aimer et être aimé".


"Chers frères et sœurs des Églises chrétiennes et aux personnes de bonne volonté. Soyons dans la joie et dans la paix, car aujourd’hui nous est né un sauveur le Messie, qui vient rejoindre notre humanité en se faisant l’un de nous. Il s’est fait enfant pour susciter en nous l’amour et la joie d’une naissance, d’une vie qui arrive humble, simple et pauvre", lance en préambule de ses vœux le père Joël Aumeran.
 
"Noël, c’est aussi le désir de Dieu de partager avec nous son amour, sa vie, nous montrant à chacun combien important nous sommes à ses yeux, poursuit-il. Et il compte sur nous pour être un rayon de son amour envers les personnes qui ont perdu la joie de vivre : nos malades, nos frères et sœurs en souffrance. Et donc Noël nous invite à construire des ponts qui nous ouvrent vers une solidarité fraternelle."
 
"L’année 2018 n’a pas été bonne pour certains d’entre nous, rappelle le vicaire général. Spécialement pour ceux qui ont perdu leur emploi, et les jeunes qui sont sur le marché du travail et à qui on demande de l’expérience, ou avoir déjà travaillé, alors qu’ils viennent de terminer leurs études.
Des couples qui deviennent parents trop tôt et qui n’arrivent pas à assumer leur situation parentale et qui de ce fait multiplient les problèmes dans notre pays."

 
"Comment faire ? Revoir le système dont nos enfants en sont le reflet. Beaucoup de parents démissionnent et leurs enfants sont livrés à eux-mêmes. C’est la rue qui les éduque, et nous savons les résultats. Allons-nous baisser les bras ? non non !, soutient le père Aumeran.
Nous devons jouer franc jeu, faire un constat, analyser la situation, ouvrir un dialogue sincère et coopératif, trouver des solutions appropriées à chaque situation. Les parents ou la famille doivent prendre ou reprendre leur place légitime dans la société et l’Église."
 
"Et nous, lance-t-il ensuite à l’attention des éducateurs, pasteurs et leaders, nous avons pour mission d’accueillir nos familles, de les écouter et de proposer des solutions. (…) Mettons la main à la pâte, soyons la voix des sans-voix, accompagnons-les pour que chaque famille, chaque parent, chaque jeune puisse se sentir responsable de sa vie et de celle des autres, dans la persévérance et le respect, la confiance imprégnée d’amour et de foi."
 
"Le plus beau cadeau de Noël, c’est l’amour : aimer et être aimé, conclut-il. Joyeux Noël à tous et ‘ia ora na i te matahiti api 2019 !"

Rédaction web