SOCIÉTÉ

Vidéo - Pascal Tuiho, tétraplégique, participera au Trophée de l'Amiral en aviron


Mercredi 16 Mai 2018 à 09:51 | Lu 817 fois

DÉFI - Pascal Tuiho a été victime d'un accident qui l'a rendu tétraplégique. Mais sa vie ne s'est pas arrêtée pour autant. Il se lance de multiples défis. Le premier : participer au Trophée de l'Amiral.


C'est un accident "bête" qui a rendu Pascal Tuiho tétraplégique. "J'ai glissé d'une échelle. La tête est passée en premier et j'ai touché le fond de la piscine", raconte-t-il en plateau de Tahiti Nui Télévision.

A force d'effort et de persévérance, Pascal Tuiho a retrouvé la mobilité de ses épaules. Il reprend le contrôle d'une partie de son corps pour s'entraîner en vue de son prochain défi : participer au Trophée de l'Amiral en aviron. "Cette force que j'ai pu récupérer... Je suis assez optimiste pour la suite. C'est vraiment beaucoup, beaucoup de mental. Après il y a l'entourage tout ça."

Son plus fidèle supporter : son fils, Tematuanui, qui l'aide dans sa rééducation. Il l'aide à travailler ses gestes grâce à des élastiques de musculation. "Je lui ai emmené les élastiques à Te tiare, on en a attaché un peu partout sur son matelas médicalisé. Arrivé à la maison, on a réadapté, on a trouvé un moyen pour fixer les élastiques, que ce soit sur son fauteuil, son matelas..."

Avant son accident, Pascal était mécanicien moteur et injection à la Base navale de Papeete. Aujourd'hui, les autorités militaires le soutiennent dans sa démarche de retour à l'emploi thérapeutique. Il pourrait retrouver un poste de travail 3 heures par jour. La marine forme chaque année des étudiants de Bac Pro. Pascal a le profil pour devenir assistant maîtrise d'oeuvre et instructeur. "L'intégration en entreprise c'est primordial pour le mental, pour le moral de la personne". 

Le défi de Pascal en aviron vise à promouvoir les sports adaptés. Une campagne de sensibilisation a été lancée avec le soutien du Rotary club de Papeete. "Au début c'était plutôt un défi personnel, c'était pour ma santé, sortir un peu de son confort et le fait de retrouver la mer. Avec mon ambition de retourner à la mer j'ai attiré un peu les regards. Avec ce regard en plus c'était l'occasion de promouvoir le handisport", explique Pascal. "C'est le bon moment de montrer que j'existe et que malgré mon handicap je peux y arriver." 

Le Trophée de l'Amiral n'est "qu'un début" pour Pascal. Il a déjà d'autres compétitions en vue. 
Rédaction web avec Thomas Chabrol

 






SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | CULTURE | HEIVA 2018 | BUZZ | MONDE | SPORT | RUSSIE 2018 | VA'A PORTRAITS | TAHITI VA'A 2018 | POLITIQUE | Festival des îles | RECORD DU MONDE UKULELE | FenuaHeroes | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | MissDragon2018