SOCIÉTÉ

Vidéo - Pas d'appel au blocage assurent les syndicats, la population se rue sur le gaz et l'essence


Mercredi 7 Mars 2018 à 15:46 | Lu 1666 fois

SOCIAL - Les syndicats assurent qu'aucun appel au blocage n'a été fait. Ils souhaitent seulement manifester jeudi. Une marche est prévue. De son côté, la population s'attend tout de même au pire. Les stations service ont été prises d'assaut ce mercredi.


Crédit : Tahiti Nui Télévision
Crédit : Tahiti Nui Télévision
Les syndicats vont se mobiliser une dernière fois contre la réforme des retraites jeudi. À la veille d'une nouvelle manifestation, c'est la ruée sur le gaz et l'essence dans les stations. "Il vaut mieux prévenir que guérir", lance une conductrice venue faire le plein. 
Dans certaines stations, il n'y a déjà plus de gaz. "Il y a eu une livraison et puis, en quelques heures, on n'a plus rien. (...) Pour l'instant il y a assez d'essence", selon un pompiste. Mais cela pourrait ne pas durer. 

Ce mercredi, l'intersyndicale a donné une conférence de presse. Les grévistes sont invités à se rassembler jeudi à partir de 6 heures devant le stade Bambridge pour les personnes venant de la côte Ouest, et au parking de Aorai Tini Hau pour les personnes venant de la côte Est. Lucie Tiffenat, secrétaire générale du syndicat Otahi, explique qu'il n'y aura pas de blocage. Mais les manifestants marcheront sur la route. De forts ralentissements sont donc à prévoir : "Nous n'avons pas l'intention d'embêter la population et surtout pas de faire en sorte que ceux qui ne veulent pas être grévistes soient grévistes malgré eux. Ce n'est pas notre volonté. Notre volonté c'est de manifester en masse. (...) À aucun moment nous n'avons donné le mot d'ordre de bloquer la ville. Ce n'est pas vrai. Nous allons manifester des deux côtés et nous rendre à l'assemblée." 

Mardi, l'intersyndicale a rencontré le haut-commissaire. René Bidal leur a demandé de ne pas entraver la circulation, et principalement celle des secours. 

Par ailleurs, le gouvernement va créer une page Facebook pour répondre aux questions des Polynésiens sur les retraites. 

​Rédaction web 
 
Angelo Frébault, porte-parole de l'intersyndicale, sera l'invité de notre journal en français ce mercredi soir 

Lucie Tiffenat, secrétaire générale du syndicat Otahi


Crédit : Tahiti Nui Télévision
Crédit : Tahiti Nui Télévision








Dans la même rubrique :
< >

SOCIÉTÉ | Miss France 2019 | Hura tapairu 2018 | FAITS DIVERS | CULTURE | BUZZ | MONDE | SPORT | POLITIQUE | HEIVA 2018 | Hawaiki Nui | Beach soccer | Tahiti Pro Teahupoo | Digital Festival Tahiti | Mister Tahiti | Festival des îles | RECORD DU MONDE UKULELE | FenuaHeroes | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | VA'A PORTRAITS | TAHITI VA'A 2018