SOCIÉTÉ

Vidéo - Nouvelle cotisation patronale de 0,75% dès 2019 : la CPME réagit


Jeudi 27 Septembre 2018 à 12:12 | Lu 803 fois

SOCIAL - La Confédération des petites et moyennes entreprises (CPME) de Polynésie française a souhaité réagir suite à l'annonce au Conseil des ministres d'une nouvelle cotisation sociale du régime des salariés en vigueur dès le 1er janvier 2019.


Dans le compte-rendu du conseil des ministres publié mercredi 26 septembre, était annoncé qu'une cotisation exceptionnelle de 0,75% pour contribuer à l’équilibre de l'assurance maladie allait être mise en place dès le 1er janvier 2019.

>>> Lire aussi : Une nouvelle cotisation sociale du régime des salariés en vigueur dès le 1er janvier 2019

Le déficit cumulé de la branche maladie pour 2017 est passé de -16,991 milliards Fcfp à -13,957 milliards Fcfp, dont -9, 269 milliards Fcfp à la charge du Pays (FADES), avec un déficit non pris en charge de 4,688 milliards Fcfp.  En décembre 2017, avait donc été proposée au conseil d’administration de la CPS, par les employeurs, le souhait de créer une cotisation sociale supplémentaire temporaire de 0,75% à la charge des seuls employeurs « visant à l'apurement du déficit cumulé hors FADES, constaté au 31 décembre 2017 de ladite branche », soit les 4,688 milliards de Fcfp.

> La CPME appelle à la clarification

Suite à l'annonce de cette nouvelle cotisation, la Confédération des Petites et Moyennes Entreprises (CPME) de Polynésie a tenu à réagir dans un communiqué : "Cette proposition des employeurs n’a été validée qu’à la condition que cette contribution de 0,75 % n’augmente pas une nouvelle fois les prélèvements des entreprises. C’est donc de ce postulat qu’il a été proposé en compensation de ce prélèvement de 0,75 % de baisser la contribution des prestations familiales de 0,75%, des 4,04% existants de la part patronale. La CPME s’assurera rapidement auprès des autorités compétentes que cette condition soit bien respectée dès l’application de ce prélèvement exceptionnel"

"Il faut aujourd'hui rassurer l'ensemble des chefs d'entreprises : il n'y a pas une augmentation des cotisations. Tout cela devrait s'équilibrer", déclare Christophe Plée au micro de Tahiti Nui Télévision. 
 
Rédaction web 







Dans la même rubrique :
< >

Lundi 10 Décembre 2018 - 16:36 Le lycée de Papara a accueilli des lycéens maori

SOCIÉTÉ | Miss France 2019 | Hura tapairu 2018 | FAITS DIVERS | CULTURE | BUZZ | MONDE | SPORT | POLITIQUE | HEIVA 2018 | Hawaiki Nui | Beach soccer | Tahiti Pro Teahupoo | Digital Festival Tahiti | Mister Tahiti | Festival des îles | RECORD DU MONDE UKULELE | FenuaHeroes | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | VA'A PORTRAITS | TAHITI VA'A 2018