POLITIQUE

Vidéo - Nicolas Bertholon signe son retour en politique


Vendredi 7 Septembre 2018 à 15:00

PUNAAUIA - Il se faisait discret depuis un certain temps, Nicolas Bertholon affirme aujourd'hui vouloir "remettre le pied à l'étrier" politique, en commençant par la commune de Punaauia.


L'ancien ministre de la Santé sous Gaston Tong Sang Nicolas Bertholon était présent ce vendredi lors de l'élection de Simplicio Lissant à la tête de la commune de Punaauia. Et il ne s'en cache pas : cette apparition signe son retour sur la scène politique du fenua. "J'ai eu l'occasion de déjeuner avec monsieur le maire, Simplicio Lissant, et le message que je lui ai donné c'est qu'ensemble nous allions travailler pour sauvegarder l'héritage de Rony Tumahai. Et au-delà de le sauvegarder, continuer le travail qu'il a fait. On peut considérer que c'est une façon pour moi de me remettre le pied à l'étrier à l'échelle de la commune."

Nicolas Bertholon fait partie des membres fondateurs de l'association politique Te Hotu Rau dont Rony Tumahai était le président. Il faudra désormais renouveler les instances : "On va faire le nécessaire pour remettre le bureau en place et élire Simplicio comme président de Te Hotu Rau." 

Aux dernières territoriales, Nicolas Bertholon, Rony Tumahai et d'autres ont mis en place la fédération Tapura huiraatira de Punaauia. Rony Tumahai était le président, Simplicio Lissant en était le premier vice-président. Là encore, il faudra renouveler les instances. 

En ligne de mire, un objectif avoué à demi mots : les élections municipales de 2020. "Aujourd'hui il s'est passé un acte politique très fort, estime Nicolas Bertholon. Simplicio a été élu avec la majorité de Te Hotu Rau et même au-delà. Ensuite il a fait une proposition de liste d'adjoint en ajoutant deux personnes : Georges Doom et Antoine Rua. Le risque politique était là : de voir si au sein de sa majorité et au-delà de sa majorité il y avait une adhésion à cette proposition. Là aussi on a eu 33 voix sur les 35. C'est un acte politique et une réponse politique très forte. Ensuite... laissons le temps au temps."


Rédaction web (Interview Laure Philiber)






SOCIÉTÉ | Miss France 2019 | FAITS DIVERS | CULTURE | BUZZ | MONDE | SPORT | POLITIQUE | Européennes 2019 | Pharmacies et Médecins de Garde | FenuaHeroes