SPORT

Vidéo – Michel Arakino : "Il était important pour nous Polynésiens de mettre en place notre lutte"


Lundi 16 Juillet 2018 à 10:47

LUTTE – Membre de la fédération des sports traditionnels, le sportif était l’invité du JT ce dimanche soir. Il a rappelé l’importance de la lutte en Polynésie française.


(Crédit photo : TNTV)
(Crédit photo : TNTV)
Pourquoi avoir décidé d’intégrer la lutte traditionnelle ?

C’était une idée qui avait mûri à l’époque du Heiva 2000. Mais ce qui nous manquait c’était la réglementation. Cela a pris du temps pour se mettre en place. 18 ans, après, il est là. Il est né l’année dernière. Cette année, elle est intégrée à part entière avec le code et les règles.

La compétition s’est déroulée ce samedi. Combien d’athlètes y ont participé ?

Il y a eu en tout 20 athlètes dont trois femmes qui ont fait la compétition. On va dire qu’il y avait du monde de l’extérieur. Les Hawaiiens étaient présents. A leur avantage, ils sont venus en tenue traditionnelle. Chez nous, nous sommes encore frileux par rapport à la tenue.

Qu’est-ce qui fait que cette lutte est justement traditionnelle ?

La lutte a toujours existé partout dans le monde. La lutte sert surtout à se défendre. De ce développement culturel et philosophique, on en fait quelque chose de culturel et on fait aussi quelque chose d’enseignement. Au niveau de la fédération, on veut mettre en avant notre lutte. Aujourd’hui, il était important pour nous Polynésiens de mettre en place notre lutte, avec nos règles.







SOCIÉTÉ | Miss France 2019 | Hura tapairu 2018 | FAITS DIVERS | CULTURE | BUZZ | MONDE | SPORT | POLITIQUE | HEIVA 2018 | Hawaiki Nui | Beach soccer | Tahiti Pro Teahupoo | Digital Festival Tahiti | Mister Tahiti | Festival des îles | RECORD DU MONDE UKULELE | FenuaHeroes | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | VA'A PORTRAITS | TAHITI VA'A 2018