CULTURE

Vidéo - La K-pop débarque au fenua


Mardi 8 Janvier 2019 à 10:08

MUSIQUE – C’est un phénomène qui nous vient de Corée du Sud. La K-pop, ou Korean pop, est une tendance qui séduit au-delà des frontières de l’Asie. Le dernier groupe en vogue, BTS, crée l’hystérie chez les fans du monde entier et Tahiti ne fait pas exception. Certaines projections du concert du groupe, programmées le 26 janvier au cinéma Liberty, affichent déjà complet.


Au Liberty lundi matin, les fans de K-pop ont pris place. Des jeunes adolescents qui dansent plusieurs heures par jour et enchaînent les chorégraphies. Rien n’est trop beau pour atteindre le niveau des stars de la pop coréenne.
   
"Ce que j’aime dans la K-pop, c’est leurs danses, leurs chorégraphies qui sont millimétrées, leurs chansons dans lesquelles ils mettent leurs émotions, et leur beauté, confie Vaitaheta. Il ne faut pas se mentir, ils sont vraiment beaux, même si certains disent qu’ils sont un peu efféminés."
 
"Quand ils dansent, ils éprouvent en même temps des sentiments, c’est ça que j’adore, leur style, leur talent. C’est vraiment top, ça touche au cœur", explique de son côté Ariihau.
 
Venue de Corée du Sud, la K-pop propose des groupes de jeunes chanteurs soignés aux chorégraphies huilées. Si des dizaines de groupes envahissent la planète, BTS est le plus en vogue. Les sept garçons ont réussi l’exploit de se classer en tête des ventes aux États-Unis. Ils rapporteraient même à la Corée du Sud 3 milliards de dollars et demi (environ 313 milliards de Fcfp) de retombées économiques annuelles.
 
Au fenua, le phénomène sud-coréen est grandissant. On compterait plusieurs milliers de fans. Parmi eux, Kahealani témoigne de sa passion. La K-pop l’aurait aidée à se sortir des difficultés de la vie.
 
"Leurs chansons parlent beaucoup du côté positif de la vie, dit-elle. J’ai souvent eu des problèmes, je ne savais pas trop comment m’en sortir et quand j’ai commencé à écouter les BTS, c’est là que… Dès qu’ils sortaient une musique, ça parlait de mon problème à moi, comme Not Today, qui veut dire ‘pas aujourd’hui’, ça dit qu’il ne faut pas lâcher l’affaire, il faut aller de l’avant."
 
Vaikehau et Tehonopukaeani, deux cousines, ont eu la chance d’assister à un des concerts des BTS aux États-Unis. "J’ai pleuré dès que le concert a commencé, indique la première, et quand le concert s’est terminé aussi j’ai pleuré !"
 
Chez elles, la K-pop est une affaire de famille, comme l’explique Temanu, la mère de Tehonopukaeani. "On est fans de dramas coréens, ma sœur et moi. Donc à partir de là, les enfants se sont intéressés à tout ce qui est coréen. Mais c’est eux qui nous ont fait découvrir la K-pop, la musique coréenne avec toutes les chorégraphies parce qu’on adore danser."
 
Pour la première fois à Tahiti, les fans de K-pop auront droit à un concert des BTS sur grand écran. Lundi, le Liberty affichait déjà presque complet pour cet événement unique.
 
"J’ai découvert qu’il y avait à peu près 4 000 fans de K-pop en Polynésie, affirme Stéphane Bouthéon, l’organisateur de l’événement. Et au niveau des réseaux sociaux, on reçoit entre 40 et 50 messages par jour de fans qui souhaitent assister aux événements, voir comment ça se passe, quels sont les horaires. C’est un événement mondial où, le 26 janvier dans tous les pays du monde, le concert sera projeté. C’est une date unique, les représentations ont lieu à 11 heures, 14 h 15, 17 h 30, 20 h 30, et puis on va certainement ouvrir des séances supplémentaires."
 
470 places ont déjà été vendues. La vague coréenne a aussi envahi Séoul, Paris, Londres ou encore les États-Unis.
 


Rédaction web avec Sophie Guébel







Dans la même rubrique :
< >

SOCIÉTÉ | Miss France 2019 | Hura tapairu 2018 | FAITS DIVERS | CULTURE | BUZZ | MONDE | SPORT | POLITIQUE | HEIVA 2018 | Hawaiki Nui | Beach soccer | Tahiti Pro Teahupoo | Digital Festival Tahiti | Mister Tahiti | Festival des îles | RECORD DU MONDE UKULELE | FenuaHeroes | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | VA'A PORTRAITS | TAHITI VA'A 2018