SOCIÉTÉ

Vidéo - L'automobile: un marché en sortie de crise


Jeudi 14 Septembre 2017 à 09:28 | Lu 707 fois

AUTOMOBILE - Le salon de l’automobile a ouvert ses portes officiellement mercredi en fin d’après-midi. Cette année, pour la première fois, il se déroulera sur le site de l’ancien hôpital Mamao. Après sept années de crise, les concessionnaires voient le bout du tunnel.


Crédit photo: TNTV
Crédit photo: TNTV
Après 41 ans d’existence, l’évènement est toujours une belle occasion pour les concessionnaires de relancer les ventes. Depuis quelques années, les voitures hybride sont toujours aussi prisée des acheteurs. Mais un point négatif tout de même, la chute des ventes de 4x4 depuis 2008.

Berline, citadine, 4x4, des dizaines et des dizaines de voitures s’apprêtent à être exposés pour le salon de l’automobile. En tout, plus de 30 voitures de ce concessionnaire seront présentés au public. Parmi les acheteurs, certains s’y prennent à l’avance comme Jerry. Il n’attend pas le salon de l’auto et préfèrent choisir sa future voiture directement chez le concessionnaire. "J'ai voulu voir la voiture que je veux acheter, avant d'aller au salon pour l'acheter de façon à avoir un meilleur prix.". Jerry a fait le choix d’un 4x4 double cabine. Prix chez le concessionnaire, plus de 4 millions de francs.

Mais les acheteurs de 4x4 se font bien rare depuis 2008. Un constat fait par Narii Faugerat. Membre du syndicat polynésien des concessionnaires automobile, il observe une baisse de plus de 60% depuis 9 ans. "On constate que le Polynésien de souche, ce qu'il affectionne comme voiture, c'est plutôt les double cabines. Or, ce marché-là, a chuté, parce qu'il n'a plus accès au crédit pour s'acheter ce type de voiture et il se rabat sur des voitures meilleur marché, comme des petites cylindrées ou de l'occasion. D'ailleurs les parcs se plaignent qu'ils n'ont plus de voitures à vendre".

Les doubles cabines ne seraient donc plus adaptés à toutes les bourses. En revanche, les voitures hybrides et électriques continuent d’être en tête des ventes suite au dispositif d’incitation aux voitures propres financé par le pays à hauteur de 200 millions de francs. Une prime verte qui a bel est bien redonné le sourire aux concessionnaires, en plus de la baisse des taxes sur les petites cylindrées.

En 2016, 4 526 voitures ont été achetées alors qu’il s’en est écoulées moins de 4 000 en 2015. Après 7 années de crise, c’est un nouveau souffle selon, Jacques Solari, le président du syndicat des concessionnaires. "L'on peut dire qu'en 2017, on sera sorti de la crise puisque l'on arrivera à un marché d'environ 6 000 véhicules et le marché polynésien se situe entre 6 et 7 000 véhicules". Conséquences, "Les concessionnaires réembauchent du personnel et réinvestissent depuis le début de l'année."
 
Reste à espérer, pour les concessionnaires, que les dispositifs mis en place par le pays soient reconduits l’année prochaine. En attendant, le salon de l’automobile est aussi une bonne occasion de relancer les ventes. Cette année, le salon accueille plus de 35 marques automobiles soient plus de 400 véhicules exposés pour un espace de 6 000 mètres carré. Il refermera ses portes dimanche. 

 
Rédaction Web avec Sophie Guébel et Tauhiti Taunuia Mu San








Dans la même rubrique :
< >

Lundi 11 Décembre 2017 - 18:01 Sept cas confirmés de salmonellose

SOCIÉTÉ | TAHITI VA'A 2017 | VA'A PORTRAITS | FenuaHeroes | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | HawaikiNuiVaa2017