POLITIQUE

Vidéo - L'Etat confirme sa participation au financement du nouveau câble internet


Vendredi 15 Juin 2018 à 12:58

MÉTROPOLE - A Paris cette semaine, Edouard Fritch a rencontré la ministre des Outre-mer mais aussi le Premier ministre. Le président de la Polynésie souhaite entre autres une souplesse du statut d'autonomie. Une demande pas encore entièrement validée par Paris.


Le président du Pays, Edouard Fritch est en mission à Paris. Accompagné du président de l'assemblée Gaston Tong Sang et du vice-président Teva Rohfritsch, il doit rencontrer plusieurs membres de la représentation nationale et de l’exécutif.

Jeudi, Edouard Fritch s'est entretenu pendant près de deux heures avec la ministre des Outre-mer pour évoquer plusieurs projets comme des centres de jeunesses pour délinquants… "Ce sont des projets que nous avons inscrits dans notre programme de campagne et qui aujourd'hui, je pense, verront le soutien de l'Etat", a confié le président de la Polynésie. 

Vendredi Edouard Fritch a rencontré le Premier ministre Edouard Philippe. Il a notamment signé la prolongation de la convention d’aides de l’Etat au régime de solidarité du Pays pour une durée d’un an. 
Edouard Fritch a également évoqué avec Edouard Philippe plusieurs sujets structurants dont le financement du câble internet vers les Marquises et les Tuamotu… "Le Premier ministre, dans le cadre des assises d'Outre-mer, nous a confirmé l'intervention de l'Etat dans la construction du câble qui va désenclaver l'archipel des Marquises et celui des Tuamotu. c'est un projet d'environ 6 milliards de Fcfp et l'Etat participera à hauteur d'1.2 milliard." 

En revanche, concernant la révision du statut d’autonomie de la Polynésie, l’objet principal du séjour parisien d’Edouard Fritch, les discussions piétinent : la souplesse demandée par le président n’a pas encore été complètement validée par Paris : "Nous ne touchons pas aux fondamentaux de l'autonomie, il n'en est pas question. Par contre nous demandons une plus grande souplesse dans l'utilisation de cet outil important qu'est le statut d'autonomie pour le travail quotidien, le vote des lois, les recours contre la loi, encore des sujets qui vont être arbitrés je pense dans les jours à venir. Mais nous devons y travailler avec le ministère d'Outre-mer. "

Edouard Fritch a invité le Premier ministre à venir en Polynésie lors du prochain Forum des îles du Pacifique en mars… 


Rédaction web avec nos correspondants à Paris






SOCIÉTÉ | Miss France 2019 | FAITS DIVERS | CULTURE | BUZZ | MONDE | SPORT | POLITIQUE | Européennes 2019 | Pharmacies et Médecins de Garde | FenuaHeroes