TNTV - Actualité, news, replay et direct live de Polynésie


Vidéo - Invitée dans "Quotidien", Vaimalama revient sur son passé de "grosse"


Lundi 17 Décembre 2018 à 12:11 | Lu 17145 fois

MISS FRANCE - Notre Miss Tahiti devenue Miss France enchaîne les interviews depuis son couronnement de samedi 15 décembre. Invitée sur le plateau de "Quotidien", l'émission présentée par Yann Barthès, Vaimalama Chaves a évoqué les années où elle était "grosse" et a également chanté en tahitien.


Émissions de radio, de télévision... Devenue Miss France 2019 ce samedi 15 décembre, Vaimalama Chaves enchaîne les interviews depuis son couronnement. Et pour le moment, à chaque fois, notre Miss s'en sort avec brio et semble très à l'aise face aux caméras. Elle répond avec humour aux questions des journalistes, et a de la répartie quand on lui demande comment elle se prépare aux émission : "À  Tahiti, on a un sale caractère, je pense que j'arriverai à me battre". Et elle se prête même régulièrement au jeu en jouant des morceaux avec une guitare ou un ukulélé.

>>> Voir aussi : Vidéo - Invitée à la radio, Vaimalama joue de la guitare et chante en portugais

En effet, invitée sur le plateau de Yann Barthès dans l'émission "Quotidien" diffusée sur TMC, Vaimalama a repris "Pahoho" de Te ava Piti et a bluffé invités et public. Elle a aussi partagé ses morceaux de musique favoris et est revenue sur son surpoids lorsqu'elle était adolescente.

>>> Lire aussi : Vaimalama Chaves à travers la presse passionnée

Elle a raconté eu avoir une apparence négligée dans le passé : "J'avais de gros shorts de surfs, je portais des tricots que l'on donnait dans les magasins de bricolage, je ne peignais pas mes cheveux... J'allais à l'école avec ma tête du réveil".  Elle a confié avoir eu une révélation en terminale, en cours de philosophie, lorsqu'on lui a raconté l'histoire des 'trois passoires' : "en entendant cette histoire, j'ai compris qu'on n'était pas obligé de juger les gens. Et en intégrant cette dimension-là à ma vie, je me suis sentie moins jugée moi-même et c'est comme ça que j'ai commencé à m'accepter et à aller de l'avant".

Miss France 2019 devrait arriver cette semaine à Tahiti, où les Polynésiens l'attendent avec impatience.

Rédaction web